Entretien avec David Chesky

La Hi-Res Audio n'est plus réservée aux audiophiles

Si vous souhaitez entendre le point de vue de quelqu'un qui évolue dans le monde de la Hi-Res Audio depuis toujours, arrangez-vous pour rencontrer un certain David Chesky.

David Chesky a la musique dans le sang. Ce compositeur est connu pour son style contemporain unique qui emprunte à la fois au jazz et à la musique classique. Il a été nommé à plusieurs reprises aux Grammy Awards et a remporté le prix Lancaster Symphony Composer en 2013. Il est aussi un technicien audiophile et le PDG de HDtracks, une boutique de musique en ligne qui vous propose de télécharger des morceaux en qualité studio, haute résolution, et a établi un partenariat avec tous les principaux labels de musique, y compris Sony.

Lisez la suite pour en savoir plus sur les inspirations de David Chesky, ses astuces pour ceux qui s'initient à la Hi-Res Audio et son point de vue sur l'avenir de l'industrie de la musique.

Q : Quels facteurs vous ont poussé à faire carrière dans la musique ?

David Chesky : La musique fait partie de vous, dès la naissance. C'est une vocation. Vous ne la choisissez pas, c'est elle qui vous choisit. Je suis sûr que tous les musiciens vous diront la même chose. C'est comme la peinture ; pourquoi quelqu'un choisit de devenir peintre ? Il suffit juste de tomber amoureux de cet art.

Q : Comment décririez-vous votre style musical ?

David Chesky : Je fais surtout du classique et du jazz. Je crois fermement en l'idée que l'art reflète une époque et une culture. J'habite dans une ville vraiment intense où tout va très vite. Ma musique en est le reflet : elle est très urbaine et rythmée. C'est le style de musique que j'ai naturellement tendance à composer ; je n'y réfléchis pas, c'est inconscient. C'est la musique que je ressens. Si j'avais vécu dans les montagnes du Colorado, à côté d'un majestueux lac, ou dans les Caraïbes, je suis sûr que ma musique serait très différente. Tout dépend de votre environnement.

Q : Qu'est-ce qui vous a donné l'inspiration pour HDtracks ?

David Chesky : Un jour, je marchais dans la rue avec mon frère et nous avons remarqué que tous les magasins de disques fermaient. Je lui ai dit que nous devions trouver un meilleur vecteur pour vendre les albums Chesky.

Nous avons toujours appartenu au monde de la Hi-Res Audio. Cela n'a rien de nouveau pour nous. Nous produisons des centaines d'albums en haute résolution. En fait, nous sommes le seul service de Hi-Res Audio doté d'une maison de disques qui propose des enregistrements en haute résolution.

J'ai dit à mon frère : « Nous devons trouver un meilleur moyen de faire notre musique. » Nous avons commencé à nous amuser avec Internet, mais le débit était un peu trop lent. Puis, il s'est accéléré et c'est à ce moment que HDtracks est né.

C'est un moyen vraiment efficace pour nos clients d'obtenir des fichiers haute résolution instantanément. Si vous vivez dans le Dakota du Nord et que vous disposez d'une chaîne stéréo de qualité, il vous suffit d'appuyer sur un bouton et, cinq minutes plus tard, vous obtenez votre produit en haute résolution. Je pense que HDtracks a été le catalyseur de la Hi-Res Audio. Quand nous avons commencé, il n'y avait rien de comparable sur le marché, aucun convertisseur numérique-analogique.

Q : La Hi-Res Audio est-elle réservée aux audiophiles ?

David Chesky : Ce n'est effectivement pas pour tout le monde. Si vous aimez écouter de la musique tout en passant l'aspirateur dans votre appartement, la Hi-Res Audio n'est probablement pas pour vous. Mais vous n'avez pas nécessairement besoin d'être un audiophile pour apprécier la musique en haute résolution. Si, en tant que mélomane, vous voulez écouter des morceaux pendant une heure avec un bon verre de vin, et vraiment en profiter, alors la Hi-Res Audio rendra ce moment encore plus agréable ; elle transportera l'artiste dans votre salon.

La décision appartient vraiment au client. Quand vous choisissez votre voiture, vous pouvez opter pour une voiture basique qui vous mènera à destination, mais ce ne sera pas le même trajet qu'avec une luxueuse voiture de sport. Notre objectif est d'offrir une meilleure expérience aux personnes qui sont réellement passionnées de musique et la voient comme un élément essentiel de leur vie. La Hi-Res Audio ne s'adresse pas à ceux qui considèrent la musique comme un bruit de fond pendant qu'ils sont en train de faire autre chose.

Q : Comment répandre plus largement la Hi-Res Audio ?

David Chesky : Elle sera plus répandue dès lors que les amateurs de musique y seront exposés. Certains audiophiles sont réticents à la technologie, mais beaucoup de personnes qui aiment la musique souhaitent obtenir un meilleur son. Ce sont elles qui tireront largement parti de la Hi-Res Audio dans les années à venir. Une fois qu'elles en auront fait l'expérience, elles en voudront davantage.

Q : Quels produits haute résolution conseilleriez-vous ?

David Chesky : En voyage, j'emporte le Walkman® NWZ-A17 haute résolution de Sony. Vous vous procurez un casque à 200 dollars et vous êtes paré. Vous pouvez également faire des folies et y consacrer des centaines, voire des centaines de milliers de dollars si vous le souhaitez. Mais, si vous voulez simplement faire vos premiers pas, optez pour le Sony NWZ-R17. C'est celui que j'utilise quand je pars faire de la randonnée, de la course à pied ou du sport. Vous pouvez facilement entrer dans la course moyennant 200-300 dollars.

Q : Comment obtenir plus d'informations sur la Hi-Res Audio ?

David Chesky : Vous pouvez consulter des magazines comme Stereophile, Head-Fi ou The Absolute Sound. Internet offre également une multitude de ressources instructives.

Q : Quelle musique écoutez-vous en haute résolution ?

David Chesky : Toute la musique que j'écoute est en haute résolution. J'aime le classique et le jazz, c'est mon truc. En ce qui concerne les artistes, je les aime tous. C'est difficile d'en choisir un. C'est comme chez le marchand de glaces, où il y a tellement de parfums différents : je les aime tous.

Q : Comment la musique influence-t-elle votre vie ?

David Chesky : Nous sommes connectés émotionnellement et organiquement à la musique. C'est un élément auquel chaque culture à travers le monde peut se raccrocher. Un groupe vient parfois jouer de la batterie à Central Park juste pour s'amuser. L'autre jour, j'ai vu une personne y amener un enfant de deux ans. Ils sont restés assis à regarder le spectacle pendant cinq minutes, puis l'enfant s'est mis à danser. Personne ne lui a dit de danser, il l'a fait instinctivement. La musique est dans nos gènes.

Nouveaux articles Musique & quotidien

Musique vivante : tendances et infos pour mélomanes et audiophiles.