Salles de concert de San Francisco

Les meilleures salles de concert de la Ville dorée

Photo : Allan Wan

Du rhythm and blues expressif des années 50 à la contre-culture hippie du milieu des années 60, San Francisco s'est taillé une réputation de haut lieu de la musique, toujours à la pointe de la modernité. Aujourd'hui encore, la Ville dorée continue à cultiver cette image novatrice grâce à ses nombreuses salles de concert établies de longue date, où l'on peut entendre aussi bien de jeunes musiciens comme Tinashe et Yung Lean que les légendaires Grateful Dead ou Bob Dylan. Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur nos salles de concert préférées, les artistes fabuleux qui ont fait leur gloire et les groupes qui s'y produiront prochainement. 

Le Fillmore

Photo : Ade Chen

Riche d'une association de longue date avec la scène rock de San Francisco, cette salle de concert était considérée comme la Mecque de la création musicale dans les années 1960. Situé dans le quartier du même nom, le Fillmore a été le témoin des débuts de figures mythiques comme les Grateful Dead, Jefferson Airplane ou Janis Joplin.

Cette salle de concert a accueilli ces dix dernières années un nombre de spectacles impressionnant, dans des genres musicaux très divers. De The Cure à Radiohead en passant par Prince, le Fillmore continue d'attirer des artistes de tout poil et un public nombreux. Par exemple, le groupe de rock expérimental Yeasayer et le groupe punk-rock indé Titus Andronicus se produiront tous deux au Fillmore en mai. La prochaine fois que vous y ferez étape, ayez une pensée pour les Who et Jimi Hendrix, qui honorèrent jadis de leur présence la scène de ce lieu légendaire.

War Memorial Opera House 

Photo : BookishGirl

Pour une soirée alliant raffinement et culture au cœur de San Francisco, le War Memorial Opera House est l'endroit idéal. Depuis son ouverture, en 1932, il accueille la compagnie de l'opéra de San Francisco. C'est l'un des derniers bâtiments de style Beaux-Arts (néoclassique tardif) à avoir été édifié aux Etats-Unis. Il sert également de lieu de mémoire en hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale. 

La nuit venue, les lumières embrasent les colossales fenêtres cintrées de l'opéra et ruissellent sur les spectateurs en smokings et robes de soirée. Un hall somptueux accueille les visiteurs, sous un haut plafond voûté jouxté d'un grand escalier à chaque extrémité. La salle elle-même arbore un énorme lustre de verre et une scène flanquée de sculptures dorées. Si le « Casse-Noisette » de Tchaikovski est une valeur sûre pendant les fêtes de fin d'année, l'opéra de San Francisco présentera cet été Carmen, Don Carlo et Jenufa. Situé du côté ouest de Van Ness Avenue (en face de l'Hôtel de Ville), cet opéra est un lieu magique à ne manquer sous aucun prétexte.

Warfield

Photo : Parker Higgins

Le Warfield est l'une des salles de concert les mieux établies de San Francisco, et cela depuis près d'un siècle, puisqu'il a ouvert ses portes le 13 mai 1922. D'abord conçu comme un théâtre de variétés, c'était l'une des scènes préférées de grands artistes comme Al Jolson, Louis Armstrong ou Charlie Chaplin. 

Le légendaire musicien Bob Dylan a également fréquenté le Warfield, de même que les Clash, les Grateful Dead et le groupe de thrash metal Slayer, sans oublier Guns N’ Roses, qui s'y est produit secrètement à plusieurs reprises avant sa tournée « Use Your Illusion », au début des années 90. La salle, située dans le quartier de Tenderloin, accueille aujourd'hui encore des artistes de talent : groupes de heavy metal, chanteurs pop en début de carrière, comiques, etc. Cet été, se succéderont à l'affiche du Warfield l'auteur-compositeur-interprète canadien Mac DeMarco, le groupe suédois de death metal Amon Amarth, ainsi qu'une conversation avec les avocats de la défense de la série documentaire « Making a Murderer », Dean Strang et Jerry Buting.

SFJAZZ Center

Photo : Jun Seita

Le SFJAZZ Center a débarqué assez récemment sur la scène jazzistique, puisqu'il a ouvert ses portes à San Francisco en janvier 2013. Situé dans le quartier de Hayes Valley, au cœur du quartier bohème de Fillmore, il s'agit du premier « bâtiment indépendant en Amérique conçu spécialement pour les concerts de jazz et les activités pédagogiques autour de ce genre musical ». L'intérieur du SFJAZZ Center est décoré de peintures murales et d'œuvres d'art qui se marient à merveille avec sa salle de concert de 700 places très aboutie. L'éclairage et l'acoustique unique de ce lieu en font une salle de choix aussi bien pour les musiciens que les spectateurs.

Depuis son ouverture, le SFJAZZ Center a contribué à redynamiser la scène jazz de San Francisco avec son café et bar à cocktails de style Nouvelle-Orléans. Fidèle au long passé musical du quartier de Fillmore, la salle soutient également les musiciens et les groupes de jazz scolaires de la région. S'il est nouvellement arrivé dans l'univers musical san-franciscain, il n'en est pas moins l'héritier d'une tradition qui devrait garantir sa longévité. Au programme ce printemps, la virtuosité du pianiste Keith Jarrett et de Dee Dee Bridgewater, lauréate de trois Grammy® Awards. 

Bimbo's 365 Club

Photo : Pax Ahimsa Gethen

Paré de velours rouge et de lustres,le Bimbo’s 365 Club est l'un des plus anciens night-clubs de San Francisco. Spécialisé dans les spectacles de rock et de jazz, il tire son nom de celui du premier propriétaire de ce qui était alors un bar clandestin et un tripot nocturne, l'Italien Agostino « Bimbo » Giuntoli (« Bimbo », en italien, veut dire « gamin »).  

Lors de son ouverture, dans les années 1930, le Bimbo's 365 Club était non seulement l'une des salles de concert les plus prisées de la ville, mais également un débit d'alcool illicite couru. Il accueillait musiciens et danseuses en herbe, au nombre desquelles Rita Hayworth. Aujourd'hui, ce sont les petits-fils de « Bimbo » Giuntoli qui en sont les propriétaires et les gérants. Ils y organisent encore des concerts et le louent parfois à des particuliers. Cet été, vous pourrez y entendre les chansons d'amour de la chanteuse et mannequin Lou Doillon ou le funk psychédélique du duo américain Wild Belle.

Choisir une salle de concert

Etant donné le grand nombre de salles de concert exceptionnelles à San Francisco, il vous sera probablement plus facile de choisir en fonction de votre genre musical de prédilection. Tonalités expressives et cuivrées au SFJAZZ Center, heavy metal ou pop au Warfield, classique au War Memorial Opera House : quelles que soient vos préférences, vous passerez une soirée mémorable. Et si vous ne pouvez pas assister à un concert lors de votre prochain séjour, consolez-vous en visitant votre salle favorite pendant la journée, accompagné de votre Walkman® Sony NW-ZX2, et écoutez en Hi-Res Audio les grands musiciens qui sont passés par ces lieux. Une chose est certaine, que votre choix se porte sur l'une ou l'autre des salles de concert de San Francisco, elles vous feront forcément redécouvrir l'amour de la musique.  

Nouveaux articles Musique & quotidien

Musique vivante : tendances et infos pour mélomanes et audiophiles.