home

Didacticiels

Guide du photographe : comment prendre de belles photos avec votre appareil ?

Qu'est-ce qu'un fichier brut (RAW) et pourquoi utiliser ce type de fichier ?

Si vous utilisiez auparavant un appareil photo numérique compact, toutes vos images ont sans doute été enregistrées au format JPEG. Votre appareil photo numérique Reflex à objectifs interchangeables (DSLR) peut produire ce type de fichier mais propose également la production de fichiers bruts (RAW). Mais qu'est-ce qu'un fichier brut et pourquoi voudriez-vous l'utiliser à la place des fichiers JPEG qui vous sont familiers ?

Lorsque vous prenez une photo, le capteur de l'appareil photo enregistre une quantité de donnée bien plus importante que celle requise pour créer un fichier JPEG. Lorsque l'appareil photo traite l'image, il doit éliminer une grande partie de ces données pour pouvoir produire un plus petit fichier. L'image qui en résulte conviendra pour la plupart des utilisations que vous pourriez envisager, comme par exemple l'impression ou encore le partage d'/dime/tutorials/images par courrier électronique ou sur un site Web.

Contrairement à un fichier JPEG, un fichier brut n'a pas été traité ou compressé par l'appareil photo. Il contient toutes les données enregistrées par le capteur lors de la prise de vue. Ce type de fichier brut comprend une gamme de couleurs et de tons bien plus étendue et peut également présenter un niveau de détail beaucoup plus élevé dans des zones extrêmement claires ou sombres. C'est pour cette raison que ce type de fichier est parfois appelé "négatif numérique". Le fait de développer et d'imprimer vos propres photos dans une chambre noire vous permet d'obtenir de bien meilleurs résultats que ceux obtenus dans votre boutique de photographie habituelle. De même, vous pouvez utiliser les données supplémentaires enregistrées dans le fichier brut pour obtenir des images d'une qualité bien supérieure. Il suffit pour cela d'un peu d'entraînement.

Pour traiter ce type de fichier, vous devez disposer d'un logiciel spécial de conversion des fichiers bruts, comme par exemple l'application Image Data Converter SR, fournie avec votre appareil photo.

Lorsque vous ouvrez un fichier brut dans Image Data Converter, il affiche d'abord l'image telle qu'elle apparaîtrait si vous lui appliquiez les paramètres sélectionnés sur l'appareil photo au moment de la prise de vue. Vous pouvez ensuite modifier l'exposition, la balance des blancs, le mode couleur, le contraste et toute une série d'autres paramètres, jusqu'à lui donner l'apparence voulue. Vous pouvez même afficher côte à côte des images "avant" et "après", afin de constater l'effet obtenu. Qui plus est, vous n'avez pas à vous soucier d'erreurs éventuelles. Une fois le réglage de l'image terminé, vous pouvez enregistrer le résultat comme nouveau fichier TIFF ou JPEG. Le fichier brut d'origine demeure inchangé et vous pouvez donc y accéder à nouveau ultérieurement pour y apporter tout un ensemble de nouvelles modifications, si vous le souhaitez.

Exemples de résultats obtenus en optant pour le format brut (RAW) plutôt que pour le format JPEG :

Exemple 1

In this example, you can clearly notice that the droplets of water hitting the floor are not detailed on the JPEG picture. Also, the overall picture lacks very much details in highlights.

Enlarge image

The RAW picture demonstrates that much more detailed can be seen on a picture, making it more intense.

Enlarge image

Zoomed details of the difference between RAW and JPEG

Enlarge image

Example 2

Image prise en mode JPEG

Dans cet exemple, la photo a été prise en fin de journée, au coucher du soleil. L'ambiance de lumière rouge n'a duré que quelques minutes. Le défi consiste à recréer cette ambiance rouge dans la photo. En mode JPEG, la photo est sous-exposée et les couleurs sont ternes. Cette photo n'a rien de spécial.

Fichier brut modifié

example 2

Contraste, saturation et netteté

Ces réglages affectent tous l'apparence de votre image finale.

Il n'est pas vraiment possible de juger ces facteurs à l'œil nu sur l'écran de votre appareil photo. Avant de décider quel niveau de contraste, de saturation et de netteté vous souhaitez utiliser, il vaut donc mieux prendre quelques photos avec les différents paramètres, puis les télécharger sur votre ordinateur afin de pouvoir les examiner et les modifier en détail.

Contraste : Le contraste régit la façon dont les différentes nuances sombres et claires apparaissent sur l'image. Si le contraste est faible, tout apparaît en nuances de gris, tandis qu'un contraste élevé présente des zones sombres et claires très prononcées avec peu de tons intermédiaires. Il n'existe pas de contraste "idéal". Il dépendra en effet de la nature de la scène photographiée. À titre d'exemple, lorsque vous photographiez des documents, vous pourriez décider d'augmenter le contraste pour que le texte ressorte davantage sur l'arrière-plan. Le contraste est particulièrement important lorsque vous utilisez le réglage monochrome N&B. Néanmoins, pour un résultat optimal, il est toujours préférable de photographier en mode brut. Cliquez ici pour en savoir plus sur le mode brut.

Saturation : Le degré de saturation désigne simplement l'intensité des couleurs. Si vous utilisiez auparavant un appareil photo compact, les premières images prises avec un appareil photo numérique Reflex à objectifs interchangeables pourraient vous sembler moins colorées que ce à quoi vous vous attendiez. La raison en est que les appareils photo compacts sont souvent configurés pour offrir un niveau de saturation "normal" plus élevé. Comme c'est le cas pour le contraste, le choix du niveau de saturation dépend vraiment du type de scène que vous photographiez. À titre d'exemple, un goûter pour enfants avec chapeaux en papier et décorations colorées bénéficiera souvent d'un degré de saturation plus élevé. Par contre, si vous prenez des photos de la faune ou de la flore, vous souhaiterez généralement rester aussi fidèle que possible aux couleurs d'origine. Vous devez absolument baser votre choix en matière de saturation sur l'étude des images sur votre ordinateur. En effet, la gamme de couleurs disponible sur l'écran LCD de l'appareil photo n'est pas assez étendue pour vous permettre d'en juger.

Netteté : La netteté n'a rien à voir avec la mise au point. Si vous n'avez pas correctement procédé à la mise au point de l'image, le réglage de la netteté ne peut pas vous aider.

Le processus de création d'une photographie numérique a pour résultat une image légèrement "adoucie". C'est dû au fait que vous élaborez des formes complexes au moyen d'éléments (les pixels) qui sont plus ou moins carrés. À l'exception de simples lignes horizontales ou verticales, tous les éléments présentent des bords irréguliers. Si vous souhaitez par exemple photographier un cercle, vous obtenez quelque chose qui ressemble davantage à une roue dentée. Une fois traitées les données de l'image, les bords irréguliers sont estompés et la netteté de l'image est ensuite accentuée. Vous pouvez sélectionner le degré de netteté qui correspond le mieux au sujet photographié. Un portrait, par exemple, pourrait bénéficier d'une légère diffusion, tandis qu'une photographie présentant un grand nombre de détails précis bénéficie généralement d'un degré de netteté plus élevé.

Il est également possible de régler la netteté des images après les avoir téléchargées sur l'ordinateur. Si vous prenez des photos au format brut, cette méthode vous conviendra sans doute mieux. Par contre, les fichiers JPEG sont généralement à leur avantage lorsque le réglage de la netteté se fait sur l'appareil photo.

Exemples de réglage du contraste, de la saturation et de la netteté sur une image en noir et blanc

La phographie suivante a été prise tout de suite après une tempête. Le soleil commençait à percer les nuages très sombres tandis qu'à l'arrière-plan, la pluie continuait à tomber sur la mer. Dans le premier exemple, l'image n'a pas été modifiée. Les nuages sont peu détaillés, l'équilibre des couleurs est incorrect et l'arrière-plan manque lui aussi de détails.

Enlarge image

Le défi consiste à créer un sentiment d'émotion intense lorsque l'on regarde cette image. Le contraste a été amélioré, les gris saturés et la netteté a été légèrement augmentée. Avec un niveau de détail bien plus élevé pour le ciel et les rochers, la photographie est beaucoup plus dramatique.

Enlarge image

Qu'est-ce que la balance des blancs ?

La balance des blancs permet à votre appareil photo d'obtenir des couleurs d'apparence naturelle dans différentes conditions d'éclairage. La couleur de la lumière change tout au long de la journée et la couleur des sources de lumière artificielle est complètement différente de celle de la lumière du jour. Vous ne le remarquez généralement pas car vos yeux s'adaptent automatiquement pour vous permettre de voir les couleurs correctement. Néanmoins, sur un appareil photo, la température de couleur est fort visible.

Votre appareil photo présente différents réglages de balance des blancs. En fonction du modèle de votre appareil photo, tous ces réglages ne sont pas nécessairement disponibles.

Auto : Lorsque la balance des blancs est définie sur Auto, l'appareil photo s'adapte automatiquement, en mesurant la couleur de la lumière ambiante. Vous pouvez conserver ce réglage la plupart du temps.

Néanmoins, il peut arriver que le réglage automatique de la balance des blancs ne constitue pas le meilleur choix. Si vous êtes confronté à diverses conditions d'éclairage en même temps, ou que vous vous trouvez sous un certain éclairage et votre sujet sous un autre, l'appareil photo ne parvient peut-être pas à s'adapter correctement. Dès lors, votre appareil photo vous permet également de sélectionner un réglage spécifique de la balance des blancs en fonction en la situation.

Balance des blancs préréglée : Votre appareil photo dispose des options préréglées suivantes, qui correspondent aux conditions d'éclairage les plus fréquemment rencontrées.

Lumière du jour : Il s'agit là de ce que nous considérons habituellement comme la lumière "normale", celle que nous rencontrons à l'extérieur, par une journée ensoleillée.

Tungstène : Il s'agit de la lumière que vous avez chez vous. Elle est plus jaune que la lumière du jour et produit un halo jaune/orangé si elle n'est pas corrigée.

Fluorescent : On trouve généralement l'éclairage fluorescent dans les bureaux et magasins. Ce type d'éclairage produit une lumière verdâtre, qui a pour résultat des couleurs ternes dans vos images.

Flash : La couleur du flash est semblable à celle de la lumière du jour. Votre appareil photo active automatiquement le flash lorsqu'il détecte la mise sous tension du flash ou l'ajout d'un flash dédié. Néanmoins, si vous utilisez un flash de studio ou une unité d'éclairage qui ne fonctionne pas automatiquement avec votre appareil photo, vous devez le configurer vous-même.

Nuageux : Par un jour nuageux ou couvert, la couleur de la lumière est plutôt bleue et les images prises dans ces conditions peuvent sembler "froides". L'utilisation du réglage Nuageux "réchauffe" la couleur et lui confère une apparence plus naturelle.

Ombre : Même par une journée ensoleillée, si vous vous trouvez dans l'ombre, à l'écart de la lumière directe du soleil, la lumière présente un excédent de bleu, qui peut avoir un effet semblable à celui de conditions nuageuses.

Chacune de ces options préréglées vous permet de procéder à des modifications plus approfondies (+/-) et d'adapter ainsi plus précisément la balance des blancs à vos conditions d'éclairage réelles. Vous pouvez vérifier les effets sur votre écran LCD mais pour procéder à des réglages précis, mieux vaut télécharger quelques échantillons sur votre ordinateur afin de pouvoir les comparer côte à côte. Lorsque vous utilisez le réglage Fluorescent, vous pouvez utiliser le +/- pour adapter ce paramètre aux différents types de tube fluorescent (blanc, chaud, lumière du jour, etc.).

Si vous vous apercevez que vous ne parvenez pas à obtenir des couleurs d'apparence naturelle avec le réglage automatique de la balance de blancs ou avec l'un des réglages d'origine, vous pouvez mettre au point une balance des blancs personnalisée. Ce mode vous permet d'utiliser une "cible" blanche, comme par exemple une carte blanche ou une feuille de papier, pour permettre à l'appareil photo de s'adapter à la couleur de la lumière dominante. Le paramètre de balance des blancs personnalisée demeure en mémoire dans l'appareil photo jusqu'à ce que vous en élaboriez un nouveau.

Pour finir, l'appareil photo dispose d'un réglage de Température de couleur ou K. Les photographes professionnels utilisent souvent un colorimètre pour mesure la couleur de la lumière dans laquelle ils travaillent. Vous pouvez introduire les résultats d'un colorimètre dans certains appareils photo.

Il existe certains types d'éclairage pour lesquels la balance des blancs ne parvient pas à compenser. Il s'agit des lampes à vapeur de mercure et à vapeur de sodium, largement répandues dans l'éclairage des rues et sur des sites industriels. La seule façon d'obtenir des couleurs précises avec ce type d'éclairage consiste à utiliser le flash, si le sujet est suffisamment proche.

Donnez-nous votre avis !

Aidez-nous à améliorer votre expérience sur le site Web d'assistance de Sony. Évaluez la qualité des informations que vous avez trouvées :

Pas intéressantesIntéressantes
Envoyer
Assistance produit
Contacter le service d'assistance du produit

Contactez-nous ! Nous serons ravis de vous aider à obtenir l'aide dont vous avez besoin pour votre produit Sony.

Contact pour l'assistance