Alpha Universe : détails de l’histoire
Alpha Universe : détails de l’histoire
Apprenez à sublimer les photos de vos
escapades citadines grâce à l’Alpha 7C

Ron Timehin

Je m’appelle Ron Timehin. Installé à Londres, je suis photographe professionnel et ambassadeur Sony Imaging Europe. Quand j’étais plus jeune, j’étais musicien, ce qui m’a amené à voyager. Et c’est au cours de mes voyages que je me suis découvert une véritable passion pour la photographie. À l’époque, j’immortalisais chaque lieu, chaque moment et 10 ans plus tard, je suis photographe professionnel à plein temps ! Je me suis spécialisé dans les paysages urbains, le portrait et la photo commerciale.

Grâce à la puissance d’Instagram, ma communauté compte aujourd’hui 60 000 abonnés avec lesquels je partage mes images et quelques conseils pour améliorer leurs talents de photographe.

Dans ce contexte, imaginez un peu mon enthousiasme quand on m’a demandé de tester l’Alpha 7C. Je cherchais à enrichir mon arsenal photographique avec un appareil plein format, compact et léger. Design et facile d’utilisation, l’Alpha 7C est aussi agréable à manipuler qu’à regarder. Quant à l’écran totalement articulable, c’est une fonction que j’attendais avec une grande impatience. Je peux enfin réaliser des prises de vue sous des angles encore plus intéressants, en toute simplicité. Avec son capteur 24 mpx, l’Alpha 7C est devenu mon appareil photo du quotidien. Je me sers des autres boîtiers Sony pour des prises de vue plus spécifiques.

Ron Timehin, assis avec l’Alpha 7C de Sony

Ron Timehin avec son Alpha 7C de Sony et l’objectif FE 35 mm f/1.8

Astuce no 1
Réglages d’exposition de base pour réaliser des prises de vue dans une ville et dans la rue

J’utilise le mode « M » (manuel) pour garder un maximum de contrôle sur la vitesse d’obturation, l’ouverture et l’ISO. Cela me permet aussi d’exposer l’image comme j’en ai envie
Pour gérer l’exposition dans les rues et dans les grandes villes, je m’assure que ma vitesse d’obturation est suffisamment rapide pour éviter les flous de bouger dans mon image. Pour compenser, en général, j’augmente légèrement la sensibilité ISO pour conserver une bonne exposition. Je recommande une luminosité à 1, 600 ISO pour une qualité maximale.

Pour les réglages d’ouverture, une ouverture à f/8 me paraît idéale pour conserver un maximum de la scène sous mise au point. Si je veux séparer le sujet de l’image et l’arrière-plan, une ouverture à f/4 est suffisante. Pour photographier des rues faiblement éclairées, j’opte pour l’ouverture la plus large possible pour laisser entrer un maximum de lumière. Autour de f/1.4, c’est parfait.

Ron Timehin photographie un gratte-ciel dans la brume à Londres avec son Alpha 7C de Sony

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/40s @ f/7.1, ISO 3200

Quel objectif choisir ?

En matière de focale, mon optique de prédilection est sans aucun doute le 35 mm. C’est assez polyvalent pour gérer tout type de prises de vue dans la rue, comme des paysages urbains, des portraits ou des clichés rapides.

Pour la photographie de rue plus spécifiquement, j’adore aussi le FE 55 mm f/1.8. Cette distance focale est très proche de celle de l’œil humain sur plein format. Par ailleurs, elle apporte une très jolie compression de l’arrière-plan, avec un flou d’arrière-plan. Faire des photos avec cet objectif à f/2 permet de vraiment séparer le sujet dans le cadre, ce qui est super avec la mise au point sur les yeux. Enfin, l’association de l’objectif ultra-compact 28-70mm et du petit Alpha 7C est absolument idéale pour faire des photos au cœur d’une ville. On peut travailler en toute discrétion et capter ainsi des moments intimes.

Pourquoi faire des photos avec un appareil plein format ?

La différence la plus flagrante quand on photographie avec un appareil plein format, c’est le gain potentiel en termes de profondeur de champ (la quantité de flou en arrière-plan). Les photos de rue et les portraits sont encore plus beaux. La qualité a rien a voir avec les flous d’arrière-plan digitaux sur smartphone !

Le capteur, plus large, offre aussi bien plus de souplesse lors de l’édition des photos. Vous pourrez faire ressortir des détails des zones d’ombre que vous n’auriez pas pu faire ressortir avec un capteur plus petit. En revanche, même si les zones de lumière restent très esthétiques, les détails ne sont pas aussi faciles à conserver que les ombres. Alors pour contrer cela, je sous-expose toujours légèrement mes images de 1/3 pour éviter les zones de surexposition.

Ron Timehin Sony Alpha 7C, bâtiments à Londres baignés dans une douce lumière rose

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 35mm f/1.8 | 1/125s @ f/8.0, ISO 1600

Astuce no 2
Comment réaliser de jolies images de paysages urbains avec l’Alpha 7C

Repérer le meilleur endroit

Avant même de régler mon appareil, je décide où je vais prendre la photo. Le repérage vous permettra d’être plus efficace et plus précis dans la façon de réaliser vos prises de vue. J’utilise souvent Internet et Google Maps pour identifier les lieux intéressants dans une ville.

Mes moments préférés pour faire mes prises de vue, c’est au lever et au coucher du soleil, à l’heure dorée ou à l’heure bleue. À ces heures-là, on a généralement une belle lumière, mais aussi des couleurs généreuses et intenses. Par ailleurs, en choisissant de faire vos photos très tôt le matin dans des endroits généralement très fréquentés, vous évitez la foule et les touristes et vous obtenez des images bien plus propres.

Pour trouver les meilleures vues sur une ville, je vous conseille de repérer des panoramas dans des lieux publics ou des bars installés en « rooftop » ! Attention, ces établissements interdisent parfois l’utilisation de gros appareils photo. L’Alpha 7C est assez compact et passe très souvent pour un appareil photo classique donc vous n’aurez pas de mésaventures de ce type.

Ron Timehin Sony Alpha 7C, paysage urbain londonien sous un ciel gris maussade

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/250s @ f/8.0, ISO 400

Réglages d’exposition et cadrage basiques

Pour l’exposition des paysages urbains, même principe que pour les explications précédentes. Je sous-expose toujours légèrement pour conserver les détails dans les zones de lumière. Et c’est particulièrement important quand vous faites une photo au lever ou au coucher du soleil, car vous avez envie de garder autant de couleurs que possible dans le ciel.

Pour obtenir une bonne exposition, vous pouvez aussi réaliser un bracketing. Il s’agit en fait de prendre trois images ou plus à des expositions différentes, pour pouvoir ensuite les mélanger dans un logiciel de post-production come Capture One. Dans l’idéal, vous devez prendre une image sous-exposée pour capturer les détails dans les tons clairs, une image exposée pour les demi-teintes et enfin une image surexposée pour capturer les détails dans les ombres. En mélangeant ces trois images, vous obtenez une photo avec plus de dynamique ultra-détaillée.

Je recommande d’utiliser une ouverture à f/8 ou plus, afin de conserver autant de détails que possible sur les différents plans de l’image.

Une autre astuce pour réaliser ce type de photographie ?

Je recommande aussi d’utiliser un trépied. Il s’agit de maintenir votre ISO aussi bas que possible, pour être très lent et laisser ainsi entrer suffisamment de lumière sur le capteur pour conserver une qualité d’image maximale. Le trépied vous permettra de garder votre appareil photo parfaitement immobile, à niveau de l’horizon et de conserver une vitesse d’obturation aussi lente que vous le souhaitez. Si vous n’avez pas de trépied, essayez de trouver une surface stable sur laquelle poser votre appareil. Je suggère également d’utiliser un retardateur de 2 secondes lors de la prise de photos à longue exposition. Vous réduirez ainsi davantage tout mouvement de l’appareil photo lorsque vous appuyez sur le déclencheur. Vous pouvez aussi utiliser l’application Imaging Edge Mobile sur votre téléphone pour déclencher l’appareil à distance.

Ron Timehin Sony Alpha 7C, traînées de lumière des voitures la nuit

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 55mm f/1.8 | 30s @ f/13, ISO 100

Astuce no 3
Comment obtenir une photo urbaine créative avec l’Alpha 7C

J’adore être créatif quand je photographie des paysages urbains ! Par plaisir déjà, mais aussi pour me démarquer. Voici quelques techniques qui vous aideront à réaliser des effets créatifs dans vos images.

Les angles de vue

Pour être créatif dans mes paysages urbains, ce que je préfère c’est rechercher des perspectives uniques. Prendre des photos en contre-plongée, en se positionnant au niveau de la rue, peut produire des résultats vraiment intéressants. L’écran rotatif à 180 de l’Alpha 7C facilite le cadrage quand on réalise ses prises de vue très près du sol.

J’essaie de penser constamment à lever la tête aussi. Dans une ville, avec un objectif grand angle, cette vision verticale peut dessiner de grandes lignes convergentes avec les bâtiments convergents autour de vous. En général, le travail autour des lignes directrices de votre photo permet de guider l’œil de celui qui regarde au cœur de l’image.

Ron Timehin Sony Alpha 7C, contre-plongée dans une rue de Londres avec un bus en approche

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/320s @ f/5.6, ISO 320

Les traînées lumineuses

En jouant avec de longues expositions, vous pouvez obtenir des résultats très intéressants. Elles subliment littéralement vos photos. Pour cette technique, je recommande également d’utiliser un trépied et de commencer par exposer à 30 secondes cette fois. Gardez votre ouverture et votre ISO aussi bas que possible pour réduire au maximum votre vitesse d’obturation. Pensez à intégrer des bus ou des trains sur vos images. Ils apportent de jolies couleurs à vos traînées de lumière. Autre idée pour photographier des traînées lumineuses : vous pouvez aussi capturer plusieurs images depuis la même position (Bracketing), puis mélanger toutes les traînées lumineuses de toutes les expositions en post-production. Vous obtiendrez ainsi des traînées de lumière encore plus intenses et spectaculaires.

Ron Timehin Sony Alpha 7C, traînées de lumière des voitures la nuit

© Ron Timehin | Sony α7C + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 10s @ f/18, ISO 250

Produits présentés
ILCE-7C
 Sony α7C

ILCE-7C

SEL35F18F
FE 35mm f/1.8 

SEL35F18F

SEL55F18Z
FE 55mm f/1.8 ZA

SEL55F18Z

SEL1635Z
FE 16-35mm f/4 ZA OSS

SEL1635Z

Articles connexes
Ron Timehin
Alpha Universe

Ron Timehin

Royaume-Uni

« La photo me permet de transformer, d’apprécier et d’interpréter le monde qui m’entoure. Elle me permet de m’exprimer avec un intermédiaire qui documente simultanément plusieurs moments dans le temps. En substance, c’est mon journal créatif et visuel. »

Découvrir le profil


x