Conseils de prise de vue > Photographier les couleurs des feuillages d'automne

LECON 16Photographier les couleurs des feuillages d'automne

Distance focale : 85 mm (équivalent à 35 mm), Valeur F : 3.2, vitesse d'obturation : 1/800 s

Pourquoi ne pas essayer quelques techniques de prise de vue pour capturer la beauté des feuillages rouges et jaunes ? Lorsque vous photographiez des feuillages d'automne, réglez l'appareil photo sur le mode A afin de personnaliser l'ouverture. Généralement, lorsque vous souhaitez vous concentrer sur la scène entière, vous réduisez l'ouverture et, à l'inverse, lorsque vous voulez mettre l'accent sur des détails ou faire un gros plan sur une feuille ou une branche, vous choisissez une ouverture maximale.

Importance de la direction de la lumière

Avant de régler l'appareil photo, découvrons comment tirer parti de la lumière. Lorsque vous photographiez un feuillage automnal, le résultat varie grandement en fonction de la direction de la lumière, de l'heure de la journée et des conditions météorologiques.
Par temps clair, la direction de la lumière peut être classée dans trois catégories : éclairage avant, éclairage latéral et contre-jour.

Eclairage avant

L'éclairage avant frappe l'avant du sujet par rapport à l'appareil photo. Avec un éclairage avant, les photos sont colorées et correspondent à ce que vous voyez. Toutefois, ce type d'éclairage sans ombre tend à créer une image ordinaire qui manque de profondeur.

Photo prise avec un éclairage avant.
Distance focale : 35 mm, Valeur F : 10.0, Vitesse d'obturation : 1/50 s

Eclairage latéral

L'éclairage latéral frappe le sujet sur le côté. La prise de vue avec un éclairage latéral étire les ombres des arbres, ce qui donne de la profondeur au paysage. Si vous photographiez au crépuscule, l'éclairage latéral produit des images saisissantes.

Photo prise avec un éclairage latéral.
Distance focale : 200 mm, Valeur F : 8.0, vitesse d'obturation : 1/60 s

Contre-jour

Le contre-jour correspond à une source lumineuse située derrière le sujet. Le contre-jour exalte la richesse des couleurs d'un feuillage et son aspect translucide, ce qui permet d'obtenir des images éclatantes. La différence de contraste entre un sujet en contre-jour et un fond sombre confère un effet dramatique à une scène. L'usage du contre-jour est donc intéressant lors des prises de vue.
Avec le contre-jour, le contraste et la saturation de l'image peuvent être altérés si la lumière du soleil pénètre directement dans l'objectif. Dans ce cas, corrigez l'angle de l'appareil photo par rapport à la lumière du soleil ou aux feuilles des arbres pour que la source lumineuse soit indirecte. En outre, lorsque la lumière pénétrant dans l'objectif est forte, les sujets ont tendance à paraître plus sombres. Si l'objet semble sombre ou n'est pas aussi éclatant que vous le souhaitez, augmentez la compensation d'exposition dans la direction + de façon à atteindre la même luminosité que ce que vous voyez à l'œil nu.

Photo prise en contre-jour.
Distance focale : 11 mm, Valeur F : 14.0, vitesse d'obturation : 1/30 s

Lorsque la lumière de contre-jour pénètre directement dans l'objectif

Utilisez cette technique pour prendre des photos dans différentes conditions d'éclairage, en tenant compte de la position de l'appareil photo par rapport au soleil.
Ne vous limitez pas aux jours ensoleillés pour photographier les feuillages d'automne. Vous pouvez saisir des ambiances différentes par temps nuageux ou pluvieux. Par une journée nuageuse, les couleurs peuvent paraître moins lumineuses qu'en plein soleil, mais la lumière ambiante est plus douce et crée une atmosphère plus calme qu'avec des ombres indésirables.

Photo prise avec un ciel nuageux.

Photo prise lors d'une journée pluvieuse. Distance focale : 115 mm, Valeur F : 11.0, vitesse d'obturation : 1 s

Photo prise lors d'une journée pluvieuse.
Distance focale : 115 mm, Valeur F : 11.0, vitesse d'obturation : 1 s

Si vous incluez un ciel couvert ou pluvieux dans la composition, la blancheur du ciel a tendance à produire une ambiance conventionnelle. Dans ce cas, saisir le paysage sans le ciel contribue à mettre en valeur les principales couleurs d'automne pour créer une image fabuleuse.

Capturer ce que vous voyez

Photographier le feuillage automnal tel que vous le voyez implique non seulement que vous teniez compte de la bonne direction de l'éclairage, mais aussi que vous effectuiez les réglages appropriés de luminosité et de couleur sur l'appareil photo. La luminosité et la couleur appropriées sont réglées automatiquement par l'appareil photo, mais il se peut que cela ne corresponde pas à ce que vous souhaitez ou à l'ambiance que vous ressentez. Dans ce cas, si l'image affichée sur votre appareil photo ne vous convient pas, essayez de régler la compensation d'exposition et la balance des blancs. L'image qui exprime ce que vous voyez vraiment possède la luminosité et les couleurs adéquates.
Les ajustements nécessaires varient selon la direction de l'éclairage, les conditions météorologiques et le sujet. Ils sont présentés ici, à l'aide de plusieurs exemples. Pendant la prise de vue, effectuez les réglages tout en visualisant l'image sur le moniteur de l'appareil photo et en prenant autant de clichés que nécessaire pour atteindre le résultat souhaité.

Utilisation de compensation de l'exposition

Compensation de l'exposition : 0

Compensation de l'exposition : 2

Si le fond est lumineux en raison d'un contre-jour, le feuillage peut sembler sombre et opaque. Si cela se produit, réglez la compensation de l'exposition vers le signe + pour faire ressortir les couleurs vives du feuillage. Vous pouvez ajuster l'arrière-plan de sorte qu'il semble légèrement surexposé.

Utilisation de la balance des blancs

WB automatique

Balance des blancs avec un ciel nuageux

La balance des blancs peut être utilisée efficacement pour souligner l'éclat des couleurs. Lorsque vous prenez des photos avec un ciel couvert ou avec un éclairage faible, régler la balance des blancs sur [Nuageux] peut augmenter les tons rouges de l'image de sorte que les rouges et les jaunes du feuillage d'automne paraissent plus vifs. Le réglage fin de la balance des blancs permet d'effectuer des réglages précis pour les couleurs.
Lorsque vous photographiez des paysages ou prenez des instantanés, vous pouvez être tenté d'augmenter la saturation avec Styles créatifs pour accentuer davantage l'éclat des couleurs. Cependant, la saturation d'un feuillage d'automne étant naturellement déjà élevée, ce choix est déconseillé, car cela risque de saturer les couleurs et d'altérer la profondeur de l'image.

L'augmentation de la saturation peut accentuer les rouges à l'extrême et supprimer le relief de la photo.

Au lieu d'augmenter la saturation, essayez de régler la compensation de l'exposition et la balance des blancs.
Bien sûr, la couleur est affaire de goût et, en la matière, il n'y a pas de bon choix ou de mauvais choix. Comme illustré sur l'image ci-dessous, la balance des blancs peut être utilisée pour ajouter un effet dramatique à l'ambiance d'une journée nuageuse et conférer au cliché une impression de froideur et de tranquillité.

Balance des blancs Lumière jour avec un ciel couvert

Prise de vue avec différentes compositions

Lorsque vous maîtrisez le contrôle de la couleur et du contraste, vous pouvez à votre gré modifier la composition pour créer des ambiances différentes du feuillage automnal.

Des objectifs différents pour des expressions différentes

Comme vous allez le découvrir, pour une même scène, la méthode de prise de vue est totalement différente selon que vous utilisez un grand-angle ou un téléobjectif. Les objectifs grand-angle créent des images captivantes, alors que les téléobjectifs permettent de se rapprocher du sujet, mais génèrent du flou. En utilisant des objectifs différents pour optimiser les prises de vue à des angles différents, vous pouvez rehausser la magnificence du feuillage automnal.

Prise grand angle, distance focale : 18 mm, Valeur F : 8.0.

Prise de vue au téléobjectif, distance focale : 90 mm, Valeur F : 8.0.

Prise de vue avec un grand angle

Lorsque vous photographiez en grand angle (distance focale courte), vous pouvez intégrer un vaste paysage dans l'image, mais vous pouvez également créer des expressions dynamiques qui exacerbent la perspective et la hauteur. L'image comporte peu de flou, ce qui signifie que les objets d'une vaste zone restent nets. Pour intégrer le paysage en totalité dans l'image, réglez l'ouverture entre f8.0 et f11.

Distance focale : 11 mm, Valeur F : 8.0, vitesse d'obturation : 1/25 s

Cette photo a été prise avec un objectif grand angle. Elle accentue la hauteur des arbres à partir de la gauche, ce qui crée une ambiance impressionnante.

Distance focale : 11 mm, Valeur F : 10.0, Vitesse d'obturation : 1/60 s

La prise de vue fait un plan rapproché des feuilles aux couleurs éclatantes. Le contraste des feuilles par rapport à la vaste étendue de l'arrière-plan produit une image dynamique. Le grand angle met en valeur le contraste entre le sujet au premier plan et le fond de la scène. Grâce à l'ouverture sur f10, l'arrière-plan est bien représenté sans flou excessif.

Prise de vue au téléobjectif

Avec un téléobjectif (distance focale longue lors de l'utilisation d'un objectif zoom), le flou artistique peut être accentué sur l'arrière-plan du sujet, tandis que des éléments impressionnants peuvent être placés au premier plan par rapport au paysage de montagne éloigné. Un téléobjectif est également adapté pour créer un effet de compression qui inclut tout dans une image sans perdre la perspective des montagnes alignées à l'arrière-plan et le paysage à l'avant-plan.

Distance focale : 200 mm, Valeur F : 3.2, vitesse d'obturation : 1/80 s

Ici, un téléobjectif a saisi les couleurs automnales. Le flou sur le premier plan et l'arrière-plan produit un effet intéressant. Plus le plan du téléobjectif est rapproché, plus la plage de mise au point est étroite et plus l'arrière-plan est flou, ce qui fait ressortir le feuillage d'automne au premier plan. Pour augmenter la quantité de flou, effectuez la prise de vue avec le diaphragme aussi ouvert que possible.
Avec ce type d'image, prêtez attention à la couleur de l'arrière-plan. La photo ci-dessus a été prise avec un angle tel que les feuilles jaunes se situent à l'arrière-plan et que les couleurs de l'image sont éclatantes.

Distance focale : 160 mm, Valeur F : 8.0, vitesse d'obturation : 1/60 s

En présence de paysages magnifiques, le photographe a tendance à vouloir englober tout ce qu'il voit dans l'image. Avez-vous déjà pris une photo sans pouvoir saisir l'ambiance du lieu et du moment ? Vous avez sans doute fini par saisir des éléments inutiles ou inattendus qui nuisaient à la cohésion de l'image. Au lieu de diriger l'objectif sans but vers une vaste zone, essayez de trouver la partie la plus impressionnante du paysage et de la mettre en valeur avec un réglage de téléobjectif. Sur la photo ci-dessus, la mise au point a été faite sur le feuillage d'automne le plus beau.

Distance focale : 150 mm, Valeur F : 11.0, vitesse d'obturation : 1/4 s

La prise de vue au téléobjectif permet aussi de créer des images aux perspectives écrasées. Bien que les arbres jaunes à l'avant-plan, les conifères situées au second plan et les montagnes situées à l'arrière-plan soient séparés les uns des autres de plusieurs kilomètres, la photo semble les rapprocher pour créer une ambiance impressionnante.

Libérer sa créativité avec des perspectives et des idées différentes

Les photos de feuillage d'automne n'ont pas pour seul but de saisir des arbres et des feuilles. L'intégration de torrents, de lacs et de paysages environnants met en valeur les feuillages d'automne, et les feuilles mortes tombées des arbres créent à elles seules une ambiance automnale. Essayez de photographier des compositions variées avec un point de vue large. La prise de vue de paysages automnaux est sans limite.

(1) Distance focale : 50 mm, Valeur F : 2.8, vitesse d'obturation : 1/8 s

(2) Distance focale : 70 mm, Valeur F : 7.1, vitesse d'obturation : 1/160 s

(1) Des feuilles mortes à la surface d'une flaque d'eau signifient la fin de l'automne. Un feuillage d'automne ne se résume pas à un arbre baigné de pourpre. Même après la chute des feuilles, l'automne est omniprésent.
(2) De simples gouttelettes sur des feuilles mortes évoquent l'automne.

Distance focale : 35 mm, Valeur F : 10.0, Vitesse d'obturation : 1/15 s

Les lacs, les étangs et les rivières entrent dans la composition de photos d'automne, tandis que les arbres en sont parfois les principaux acteurs. Observez le reflet des arbres colorés à la surface des plans d'eau.

Utilisation d'un zoom à fort grossissement

Un zoom à fort grossissement est pratique lorsque vous photographiez des feuillages d'automne. Pour saisir tout ce que vous souhaitez à des niveaux de grossissement entre le grand-angle et le téléobjectif, vous pouvez utiliser un seul objectif, ce qui vous donne une liberté d'expression et de mouvement totale. Un objectif à fort grossissement est idéal pour les voyages, l'escalade et la randonnée pédestre, activités dans lesquelles la légèreté de l'appareil photo est essentielle.

Distance focale : 250 mm, Valeur F : 6.3, vitesse d'obturation : 1/125 s

SAL18250

Cet objectif à fort grossissement pour appareil photo numérique à objectif interchangeable de format APS-C s'étend du grand angle 27 mm au téléobjectif 375 mm (équivalent 35 mm). Avec deux éléments d'objectif asphérique et deux lentilles en verre ED, il offre une excellente correction de l'aberration. Vous pouvez obtenir des images de haute qualité dans toute la plage de zoom. Il dispose également d'un grossissement maximum de 0,29x pour la photographie macro exigeante. Pour une plus grande portabilité, il est livré avec une fonction de blocage de zoom qui permet de verrouiller l'objectif. Le diaphragme arrondi crée un flou intéressant pour les zones hors de portée, tandis que la mise au point interne permet d'effectuer en douceur la mise au point automatique.

Distance focale : 47 mm, Valeur F : 8.0, vitesse d'obturation : 1/80 s

SEL18200LE

Cet objectif à fort grossissement doté d'une monture électronique avec un zoom optique avec un facteur de grossissement d'environ 11x couvre une large plage de prise de vue comprise entre le grand angle 27 mm et le téléobjectif 300 mm (équivalent 35 mm). Léger et compact, cet objectif est parfait pour les voyages. Sa fonction de stabilisation optique intégrée réduit les effets des mouvements de l'appareil notamment lors de la prise de vue au téléobjectif. Sa mise au point automatique est douce et silencieuse. Son apparence noire de haute qualité confère à l'objectif une finition luxueuse.