Rupture avec les traditions du mariage

 Jorge Miguel Jaime Báez 

La maîtrise du chaos, voici la parfaite description des clichés de Jorge Miguel Jaime Báez. Jorge immortalise chaque émotion et chaque aspect imprévisible des mariages pour créer une série d'images de type documentaires, tout en capturant des moments que d'autres photographes plus conventionnels auraient certainement manqués. Et ce sont bien évidemment ces échantillons de vie, d'apparence insignifiants, qui rendent son style si particulier. 

jorge miguel sony alpha 7RII marié pensif
 © Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 25mm f/2 Zeiss| 1/60s @ f/2.0, ISO 3200

Ce marié s'apprêtant à prendre part à la cérémonie n'est qu'un exemple qui démontre à quel point une approche sincère peut capturer une émotion brute. Jorge se souvient :

« Elle s'était arrêtée plus tôt devant cette photo de sa maman qui était décédée deux ans auparavant. Je n'ai pas été assez rapide la première fois alors j'ai attendu tranquillement à ma place, mes réglages de mise au point et d'exposition étaient prêts. Elle s'est approchée une nouvelle fois, et j'ai pris la photo. J'ai dû incliner légèrement l'appareil pour que chaque chose soit parfaitement à sa place. La silhouette du papa en arrière-plan était essentielle pour capturer toutes les émotions que j'ai moi-même ressenties ; c'était un sentiment de solitude baigné d'une clarté absolue. Ce cliché est devenu le préféré de la mariée. »

L'approche de Jorge découle de son expérience personnelle : son propre mariage en 2006, et un moment qui n'a jamais été immortalisé et dont seulement lui et María, sa partenaire de travail et celle qui s'apprêtait à devenir sa femme, se souviennent.

jorge miguel sony alpha 7RII demoiselle d'honneur remontant l'allée derrière la mariée
© Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 25mm f/2 Zeiss| 1/200s @ f/2.0, ISO 640

« María me demandait mon avis sur ses boucles d'oreilles et au vu du manque de réactivité, elle m'a demandé si tout allait bien. J'étais nerveux et incapable de dire quoi que ce soit. C'est le souvenir le plus intense et le plus beau que j'ai de ce jour , il symbolise l'essence-même, mon présent et mon futur. » 

Malheureusement, le photographe qu'ils avaient engagé était assis dehors à les attendre, et Jorge se souvient à quel point le couple avait l'air déçu lorsqu'il a vu les images du jour J. « Lorsque nous avons vu les photos », raconte Jorge, « nous avons remarqué qu'elles ne reflétaient pas du tout les émotions que nous avions ressenties. » Cela a marqué un tournant, c'est le moment où il a réalisé qu'il devait changer de style pour se concentrer sur ce qui importe le plus : « les gens, leurs passions et leurs émotions : l'histoire de leur mariage. »

jorge miguel sony alpha 7RII reflet de mariés dans une fenêtre

 © Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 24mm f/1.8| 1/500s @ f/4.5, ISO 640

La franchise de votre style, explique Jorge, repose sur la manière dont vous vous immergez dans ce chaos. Comment vous vous imprégnez de la joie et de la tristesse, de la clameur et de la nervosité ; de la vie réelle. Cela repose essentiellement sur la confiance. « Vous devez instaurer une confiance suffisante pour pouvoir vous retrouver dans des lieux et situations dans lesquels les autres ne sont pas supposés être. Vous devez être là, tout en étant invisible, sans prendre part à quoi que ce soit, sans donner d'opinion, simplement en tant qu'observateur. Si vous intervenez ou que vous tentez de contrôler les choses, au final tous les mariages suivront le même schéma. Mais si vous laissez faire, vous serez vraiment étonné par les situations et immortaliserez des scènes auxquelles vous n'auriez jamais pensé. Je me rends aux mariages l'esprit totalement ouvert, prêt à capturer les émotions. »

Pour son travail sur les mariages, Jorge personnalise la longueur focale via le recadrage intégré à l'appareil de façon à véritablement l'augmenter. « L'α7R III vous permet de personnaliser un bouton de manière à photographier en plein format à 42 mégapixels ou avec un facteur de recadrage APS-C à 18 Mpx. De cette manière, mon appareil 55 mm devient un 82 mm pratique. J'adore cette fonctionnalité innovante et la possibilité de l'activer rapidement. » 

jorge miguel sony alpha 7RII grand-mère du marié attentive
 © Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 25mm f/2 Zeiss| 1/500s @ f/4.5, ISO 1250

Jorge sait comme il est important de faire la connaissance des futurs mariés et de s'intéresser à leurs préférences, leurs intérêts et leurs sentiments ; cela lui permet d'anticiper quand les moments les plus authentiques se présenteront. Il explique qu'à la base du bouquet de la mariée avaient été placées deux photos de ses grands-parents. Il en avait capturé quelques clichés mais ne les trouvait pas suffisamment convaincants. En parlant avec le couple, il a pu apprécier toute l'importance de ce détail et ainsi perfectionner ce cliché en adoptant une toute autre direction.

« Alors que nous approchions, je pouvais voir clairement les deux images, avec elle en arrière-plan. J'ai opté pour ce cadrage et choisi de ne pas montrer entièrement le marié. Je souhaitais refléter le passage du temps, mettre l'accent sur les générations et le respect des plus anciens. Ce fut la dernière photo de cette vieille dame, qui nous a quittés quelques jours plus tard. »

jorge miguel sony alpha 7RIII demoiselles d'honneur émues aux larmes

 © Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 25mm f/2 Zeiss| 1/500s @ f/4.5, ISO 1250

Ce que Jorge adore dans la photo de mariage, c'est la montée d'adrénaline qui l'envahit lorsqu'il sait qu'il a capturé un moment particulièrement authentique et spécial ; surtout lorsqu'il a recherché cet instant et qu'il s'était représenté ce cliché bien avant de le prendre. « Sur cette photo, » explique-t-il, « Veronica souhaitait remémorer un souvenir spécial à sa maman, mais celle-ci n'ayant pas ses lunettes, c'est sa fille qui lui a lu. L'émotion devenait de plus en plus forte et je devais décider de l'image que j'allais immortaliser, je me suis concentré sur leur étreinte, tout en intégrant les filles sur la droite. »

jorge-miguel-sony-alpha-7RII-accolade-amicale-avec-la-mariée

 © Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 24mm f/2 Zeiss| 1/160s @ f/2.8, ISO 3200

 « Vous me trouverez partout où le chaos s'installe ! J'utilisais l'écran arrière de mon appareil lorsque j'ai vu un enfant courir vers moi par la droite. Je ne lui ai rien dit tout en maintenant mon doigt sur le déclencheur, j'ai eu assez de chance pour capter ses jambes qui m'ont servi de zone de mise au point. Il s'agit de laisser parler son instinct. Si quelque chose vous dit de photographier, faites-le. C'est ce qui vous différencie des autres : votre curiosité, vos préférences et vos faiblesses. »

Pour Jorge, capturer l'image parfaite n'a rien à voir avec le fait de suivre les tendances et les stéréotypes ou encore de chercher à obtenir un prix. Il s'agit plutôt de capter le moment qui transmet le mieux les émotions qu'il y a à capturer.

jorge miguel sony alpha 7RII marié pensif à l'approche du mariage

© Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α7R II + 55mm f/1.8| 1/125s @ f/2.8, ISO 3200

Cette image de Juan Carlos, le marié, est l'une des préférées de Jorge. Il explique que Juan Carlos était nerveux à l'approche de la cérémonie et qu'il avait besoin de se retrouver seul. Lorsque Jorge est tombé sur lui, il explique qu'il était vraiment inquiet et qu'il a de suite su que ce moment devait être immortalisé : « Il s'est levé et a commencé à faire les cent pas autour de la table de la salle à manger. Je me tenais prêt à appuyer sur le déclencheur. Il a posé les mains sur la table et a laissé échapper un profond soupir avant d'ajouter : "Jorge, nous avons fait tellement de chemin." » 

Pour Jorge, ce moment résume parfaitement pourquoi il est si passionné par la photographie : « Ça en disait long ; l'importance de ce jour à leurs yeux, tout ce par quoi il était passé et le futur qui l'attendait. C'est la raison pour laquelle il me tient à cœur de capter ces moments en toute sincérité et en harmonie avec mes convictions. »

jorge miguel sony alpha 9 reflet de mariés dans un rétroviseur

© Jorge Miguel Jaime Báez | Sony α9 + 35mm f/1.4| 1/8000s @ f/1.6, ISO 2000

 Produits présentés dans cet article 

ILCE-7RM2

α7R II avec capteur d'image plein format rétroéclairé

ILCE-7RM3

Appareil photo plein format 35 mm avec mise au point automatique α7R III

ILCE-9

α9 appareil photo hybride plein format mirrorless

TEST
SEL35F14Z

Distagon® T* FE 35 mm F1.4 ZA

SEL24F18Z

Sonnar® T* E 24 mm F 1,8 ZA

SEL55F18Z

Sonnar T* FE 55 mm F1.8 ZA

Jorge Miguel Jaime Baez
Alpha Universe

Jorge Miguel Jaime Báez

Espagne

L’histoire est forgée par les gens, leurs passions et leurs émotions.

Découvrir le profil


x