grèbe solitaire glissant sur un lac

Une aile et une prière

Andreas Hemb

Comté de Södermanland, en Suède, au petit matin. La population de grèbes huppés et esclavons, arrivée il y a peu, commence sa journée en se baignant dans les lacs du sud de la région, sous les couleurs pastels qui annoncent le lever du jour. La lumière est superbe, mais la température reste glaciale en ce matin d’avril. Bien que les grèbes n’y prêtent pas attention, le froid est bien plus problématique pour le photographe animalier Andreas Hemb. Dissimulé à la surface de l’eau dans un affût flottant, « je peux y rester environ une heure au maximum à cette période de l’année », dit-il avec un sourire, « mais ça vaut le coup. Les oiseaux arrivent en mars pour se préparer un nid douillet et le protéger de leurs rivaux, puis se font la cour. Ils élèvent leurs poussins de manière à ce qu’ils soient assez forts pour la migration du mois de septembre ou d’octobre. Cette année, mon but est de documenter le cycle entier. »

grèbe tenant un poisson dans son bec

© Andreas Hemb | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS + 1.4x Teleconverter | 1/1000s @ f/4.0, ISO 800

Comme pour la plupart des sujets en photographie, les meilleurs résultats s’obtiennent souvent à l’aube. C’est d’autant plus le cas pour Andreas, qui profite des reflets fascinants des couleurs de l’aurore sur l’eau, et de l’infinie variété que cela apporte. « Les changements de lumière font énormément varier l’atmosphère, parfois en l’espace de quelques minutes », raconte-t-il, « depuis la lueur qui précède l’aube à un doux contre-jour. Même la lumière directe donne de belles images, s’il est assez tôt. Mais le plus important, c’est qu’à une heure si matinale, les oiseaux sont plus actifs et interagissent davantage entre eux. »

2 grèbes aux becs mêlés

© Andreas Hemb | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS + 1.4x Teleconverter | 1/1000s @ f/5.0, ISO 400

Un appareil photo qui permet de saisir votre chance ; telle pourrait être la définition parfaite du nouvel Alpha 1 de Sony qu’utilise Andreas. « Sa façon de combiner toutes les meilleures fonctionnalités de la marque représente un atout de taille », explique le photographe. « Vous disposez à la fois d’une prise de vue sans perte de performance, d’une mise au point rapide et d’une résolution extraordinaire. Ce mélange m’aide beaucoup, et compense les heures que je passe dans l’eau glacée. »

Inspiré de la performance légendaire de la mise au point automatique présente sur la série Alpha 9, le suivi des yeux des oiseaux offert par l’Alpha 1 est tout à fait remarquable pour Andreas.

« En tant que photographe, ma seule tâche est de maintenir l’oiseau dans le cadre, et d’être prêt à capturer toute action », déclare-t-il. « Le suivi repère l’œil ou la tête, et se verrouille dessus, ce qui est impressionnant quand on sait que ces animaux se retournent et s’éclaboussent sans arrêt, ou sont parfois plongés dans l’ombre par une vague plus haute que les autres. Ce mode ne se laisse pas distraire. »
2 grèbes se battant dans l’eau

© Andreas Hemb | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS + 1.4x Teleconverter | 1/1000s @ f/5.0, ISO 200

Au vu des différences qui existent entre les espèces d’oiseaux, notre photographe a-t-il des doutes quant au suivi de certains sujets ? « Pas vraiment », s’amuse Andreas, « parce que même si un œil s’avère difficile à repérer ou que les conditions ne jouent pas en notre faveur, comme lorsque la luminosité est faible ou en cas de contre-jour, je sais que la tête sera suivie à la place. Je l’ai essayé sur des grèbes, des cygnes, des canards et plein d’autres espèces, sans remarquer de différence jusqu’ici. »

Autre fonctionnalité qu’Andreas prend plaisir à exploiter : le mode rafale à 30 images/s de l’Alpha 1. « Même si j’utilise plus spontanément le mode continu, ces 10 images/s supplémentaires ont vraiment fait la différence sur mes clichés comportementaux », nous confie-t-il. « Ce ne sera pas tellement le cas si l’oiseau court ou vole, mais ces grèbes essaient de se couler lorsqu’elles se battent, et j’ai pu capturer le moment exact où leur œil s’apprête à passer sous l’eau. J’aurais eu moins de chance d’y arriver à seulement 20 images/s. Ce sont des moments précieux. On peut comparer cela avec le viseur électronique à 240 images/s, qui offre une vue plus fluide et plus naturelle des sujets rapides, tout en facilitant leur suivi. »

grèbe volant à la surface d’un lac

© Andreas Hemb | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS + 1.4x Teleconverter | 1/1000s @ f/4.0, ISO 320

Vers les mois de juin et juillet, quand les lacs du Södermanland se réchauffent, l’eau devient assez bonne pour qu’Andreas y reste plus longtemps à prendre des photos. Mais il sait qu’à cette période, il ne lui reste plus beaucoup de temps pour immortaliser le pèlerinage annuel des grèbes. « Ils migreront bientôt vers le sud de l’Europe, voire plus loin, alors je profite du fait qu’ils soient encore là pour obtenir des clichés très variés : des portraits, des photos d’action et des plans plus larges qui montrent aussi leur environnement. Tous apportent de la texture à un projet comme celui-ci. »

grèbe sur le point de s’envoler

© Andreas Hemb | Sony α1 + FE 400mm f/2.8 GM OSS + 1.4x Teleconverter | 1/1000s @ f/4.0, ISO 800

Andreas pourrait-il se mettre à migrer à son tour ? « Non, je suis coincé avec Sony maintenant », rit-il. « Ces appareils m’ont permis de prendre les photos que je préfère par-dessus tout. Je parle des images qui documentent les comportements ; ces secondes fugaces pendant la séduction ou le combat, ou pendant qu’ils prennent soin de leurs petits, et qui définissent l’espèce en même temps que le photographe. Après avoir fait l’effort d’être présent pour y assister, je ne veux pas les manquer, alors je m’en assure grâce à l’Alpha 1. »

Produits présentés

Andreas Hemb

Andreas Hemb | Sweden

« Un cliché peut représenter tellement plus que le simple reflet de notre environnement. Je m’efforce d’aller au-delà de l’aspect documentaire de la photo ; une image doit transmettre des sensations. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.