Alpha Universe : détails de l’histoire
La touche d'humanité : donner un aspect plus intimiste aux clichés de mode 

Daniel Gossmann 

Un appareil peut-il améliorer la manière dont vous travaillez ? Le photographe publicitaire et de mode, Daniel Gossmann le pense certainement.

Le nouvel α7R IV, explique Gossmann, offre la combinaison technologique parfaite. Vitesse, précision, flexibilité et mobilité s'associent pour produire des images plus intimes et intéressantes. Nous l'avons contacté après qu'il ait mis l'α7R IV à l'épreuve lors d'un récent shooting avec la modèle Jovana à Los Angeles.

daniel gossmann sony alpha 7r4 femme prenant la pose pour un portrait à côté d'une feuille de plante

© Daniel Gossmann | Sony α7R IV + FE 135 mm f/1.8 GM | 1/200s @ f/2.2, ISO 100

« Avant, je travaillais avec l'α7R III qui est un excellent appareil », explique-t-il, « mais l'α7R IV présente tant de fonctionnalités et d'améliorations dont j'avais besoin. Il a même des options auxquelles je ne m'attendais pas. Pour commencer, le système de mise au point automatique et son mode Eye AF en temps réel sont tout simplement incroyables. » Conçu sur base des performances d'autofocus des modèles précédents, l'Eye AF s'appuie sur l'IA pour reconnaître les objets, mais aussi détecter et suivre les sujets, offrant une plus grande précision et une meilleure réactivité.

« Sur un shooting où il faut travailler vite, comme celui réalisé avec Jovana, l'Eye AF en temps réel prend véritablement tout son sens », explique Daniel. « Il suit les yeux en permanence, et s'ils sont perdus de vue ou que le sujet se tourne, le suivi bascule alors sur le visage ou la tête. »

Cette option permet non seulement d'obtenir des images ultra nettes, explique-t-il, « mais elle permet également d'obtenir de meilleurs rendus, dans le sens où je peux me concentrer davantage sur la composition, plutôt que sur les détails techniques, et communiquer plus librement avec le modèle. » Il poursuit, « vous n'avez tout simplement pas à vous inquiéter de la mise au point, puisqu'elle est parfaite à tous les coups. Aucun ajustement intermédiaire n'est nécessaire, ce qui permet de garder une bonne fluidité dans la prise de vues. Je suis totalement libre aussi bien pour établir le contact avec le sujet que dans l'utilisation de l'appareil. »

daniel gossmann sony alpha 7r4 modèle marchant dans une allée ensoleillée

© Daniel Gossmann | Sony α7R IV + FE 24-70 mm f/2.8 GM | 1/1250s @ f/2.8, ISO 100

Rapidité, efficacité, minimalisme et légèreté sont les points forts de l'α7R IV, explique Daniel, des aspects qui cadrent parfaitement avec la profession de photographe publicitaire et de mode contemporain.

« La vitesse et la mobilité sont devenues essentielles sur les shootings », explique-t-il. « On vit à 100 à l'heure, il nous faut donc des appareils capables de suivre la cadence. Il y a cinq ans, un shooting prenait une demi-journée. Aujourd'hui, on est plutôt sur une heure, voire deux maximum. Et sur des sites comme Los Angeles, tout est fait pour travailler encore plus vite et avec des appareils et des flashs encore plus compacts afin d'éviter d'attirer l'attention de la police qui pourrait vous demander des autorisations et vous faire prendre encore plus de temps. »

daniel gossmann sony alpha 7r4 femme en haut de sport prenant la pose pour un portrait de trois quarts

© Daniel Gossmann | Sony α7R IV + FE 24-70 mm f/2.8 GM | 1/125s @ f/2.8, ISO 320

« Les technologies de l'α7R IV sont d'une grande aide pour ce qui est de créer des images de grande qualité en un temps limité », poursuit-il, « par exemple, la rapidité de l'appareil vous permet de photographier à 10 ips avec la résolution maximale, le suivi et l'exposition automatiques si vous le souhaitez. C'est quelque chose d'incroyable, car si le modèle bouge ou se tourne, vous n'avez qu'à maintenir le déclencheur pour que chaque cliché soit parfaitement net et exposé. Il ne vous reste ensuite plus qu'à choisir la meilleure photo lors de l'édition. »

Chaque cliché devant être concluant, Daniel associe un écran externe à son α7R IV. « Avant », raconte-t-il, « je travaillais avec un ordinateur sur le plateau, mais à présent, je préfère monter un écran, comme le moniteur CLM-FHD5 de 5 pouces de Sony, sur mon appareil. L'écran LCD de l'α7R IV est très bien, mais disposer d'un affichage plus grand me permet de mieux voir les détails, lesquels sont très importants en photographie éditoriale et de mode. Donc », poursuit Daniel, « je regarde toujours attentivement les lignes et les plis des vêtements, et ajuste ce qui doit l'être. Grâce à la technologie sans miroir de Sony, la connexion se fait parfaitement, sans entraver la continuité du shooting, comme ça pourrait être le cas avec un reflex traditionnel. »

daniel gossmann sony alpha 7r4 gros plan sur le visage d'un modèle regardant ailleurs

© Daniel Gossmann | Sony α7R IV + FE 135 mm f/1.8 GM | 1/800s @ f/1.8, ISO 100

Lorsque vous travaillez avec un capteur haute résolution comme celui de l'appareil plein format α7R IV de 61 mégapixels, c'est que vous avez le souci du détail. Daniel a déjà pu en constater les avantages. Ce boîtier lui offre davantage de flexibilité dans son travail, explique-t-il, « car il permet un recadrage sans précédent. Je peux capturer des plans un peu plus larges, puis les recadrer comme je le souhaite lors de l'édition. Il arrive que les clients veuillent voir uniquement un élément particulier d'une tenue, comme les chaussures, les détails d'une broderie ou les spécificités d'un tissage. Avec cette résolution, vous pouvez recadrer directement une image tout en conservant une excellente résolution et un haut niveau de détail. De la même manière », poursuit-il, « il est possible de recadrer un format portrait en format paysage, et vice-versa, tout en conservant des fichiers de 30 Mpx. »

daniel gossmann sony alpha 7r4 modèles féminins fixant l'objectif

© Daniel Gossmann | Sony α7R IV + FE 24-70 mm f/2.8 GM | 1/250s @ f/2.8, ISO 125

Pour Daniel, le plus gros avantage qu'offrent les technologies de l'α7R IV, c'est un meilleur contact avec le sujet. « J'ai tellement confiance en l'appareil sur le plan technique », confie-t-il, « que je peux me concentrer sur la communication avec le modèle et établir le lien qui m'aidera à capturer des photos plus intimes et intéressantes ; deux points essentiels de tout bon cliché. »

Produits présentés
ILCE-7RM4
Appareil photo plein format 35 mm α7R IV avec 61,0 mégapixels

ILCE-7RM4

SEL2470GM
FE 24-70 mm F2.8 GM

SEL2470GM

SEL135F18GM
FE 135mm F1.8 GM

SEL135F18GM

Articles connexes
Daniel Gossmann
Alpha Universe

Daniel Gossmann

Autriche

Soyez concentré. Laissez votre passion s’exprimer. N’oubliez jamais ceux qui vous ont aidé un jour.

Découvrir le profil


x