homme assis dans une grotte de glace

Grand froid

Tolis Fragoudis

« Vous vous arrêtez de parler, vous ne voulez plus faire aucun bruit, la sérénité vous envahit. La beauté de la nature vous impose respect et admiration, le tout sans un son. » C’est comme cela que Tolis Fragoudis décrit les grottes que le glacier suisse Roseg a formé à l’abri des regards, et que le photographe a passé ces dernières années à étudier.

homme surplombant une grotte de glace, le soleil dans le dos

© Tolis Fragoudis | Sony α7R II + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/320s @ f/10, ISO 64

Il aura fallu à Tolis Fragoudis trois heures de marche à travers la neige épaisse et sur un lac gelé pour atteindre les grottes de glace, alors même que la température atteignait les -25 ºC au bout de la vallée. « C’est assez éprouvant d’y aller », plaisante-t-il. « On a utilisé des raquettes, mais aussi un traîneau pour transporter le matériel, parce qu’un seul appareil photo et un seul objectif n’allaient pas me suffire pour une expérience de ce genre ! » Tolis, qui avait en tête de prendre des photos et des vidéos, a emporté trois appareils Alpha : le 7S II, le 7R III et le 7R II, ainsi que les objectifs 12-24 mm f/4 G, 16-35 mm f/2.8 GM, 24-70 mm f/2.8 GM et 70-200 mm f/2.8 GM OSS, un support, un drone, sans oublier du matériel de sécurité, des cordes et des provisions.

à l’intérieur d’une grotte de glace bleutée

© Tolis Fragoudis | Sony α7R III + FE 12-24mm f/4 G | 1/320s @ f/4.5, ISO 100

Par chance, les boîtiers Sony Alpha sont plus petits et plus légers, ce qui permet à des photographes tels que Tolis de choisir d’emporter plus ou moins de matériel sans jamais se surcharger. « Si on compare ces appareils à des reflex, leur légèreté est évidente », nous explique Tolis. « Au bout du compte, comme j’adore avoir beaucoup de matériel avec moi, je peux en prendre encore plus ! Je suis un adepte du mélange photo-vidéo, alors utiliser à la fois les boîtiers Alpha S et R est très utile pour moi. » Il ajoute : « Ces appareils renferment d’autres avantages. Avec l’Alpha 7R III, j’ai pu profiter pleinement de la haute résolution et de la plage dynamique à exposition longue dans les grottes, alors que dans les endroits les plus sombres, l’Alpha 7S II m’a permis de photographier à main levée grâce à ses incroyables performances de limitation du bruit à des valeurs ISO élevées. »

vue du ciel en contre-plongée depuis l’intérieur d’une grotte de glace bleutée

© Tolis Fragoudis | Sony α7R II + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/5000s @ f/4.0, ISO 80

Les conditions difficiles n’ont eu aucun effet sur ses appareils photo, affirme Tolis. Au contraire, entre la machine et l’homme, c’est toujours l’humain qui gèle en premier. « Ici, en Suisse », plaisante-t-il, « on a une expression qui dit “Il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements”. Là-haut, la température normale est à -20 °C, mais nulle raison de vous inquiéter si vous avez prévu ce qu’il faut. Les batteries se vident plus vite dans ces conditions, mais vous pouvez toujours en emporter plus. Les appareils, eux, fonctionnent parfaitement. Ce qui vous pose vraiment problème, ce sont vos doigts ! Une fois sur place, il vous suffit d’appliquer les bases, comme une bonne composition et une bonne exposition, pour capturer la beauté surnaturelle et les couleurs vives de ces merveilleux endroits pris dans la glace. »

Tolis nous explique : « Bien sûr, on dirait un autre monde, mais ce n’est pas différent des paysages plus classiques. Vous allez quand même exploiter chaque centimètre de lumière et chaque ligne du décor. Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que vous travaillez là avec de l’eau, exactement comme avec les lacs de montagne, et que la réaction à la lumière sera donc différente selon l’angle que vous prenez et le moment de la journée. Si vous vous asseyiez là du matin au soir à observer la glace, vous verriez tout un spectre de couleurs, du bleu au vert, défiler sous vos yeux. »
à la sortie d’une grotte de glace, une sunstar dans le fond

© Tolis Fragoudis | Sony α7R II + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/800s @ f/8.0, ISO 50

Afin de profiter au mieux de cette couleur dans les grottes les plus sombres, Tolis s’en remet à des expositions plus longues, qui utilisent les quelques rayons de lumière reflétés par la glace ou par l’entrée de la grotte. « Je ne travaille qu’en manuel », explique-t-il, « souvent avec des filtres à densité neutre qui vont augmenter le temps d’exposition, et en utilisant le format RAW. Une exposition plus longue apporte beaucoup plus d’informations dans la photo. Comme vous pouvez le constater ici, vous obtenez une image plus riche et plus dense, de laquelle vous pouvez faire ressortir des couleurs et des tons magnifiques en postproduction. Quand je prends une photo, je pense déjà à cette étape, à comment je vais pouvoir exploiter à fond ces scènes puissantes. »

à l’intérieur d’une grotte de glace bleutée au plafond sculpté

© Tolis Fragoudis | Sony α7R II + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1/5s @ f/4.0, ISO 320

« On s’attache très vite à la beauté de ces endroits », poursuit Tolis. « Le mouvement glaciaire, le dégel et le regel engendrent des transformations qui vous surprennent à chaque fois que vous revenez. C’est incroyable. »

Tolis finit par hausser les épaules avec une pointe de tristesse : « Mais de même que le glacier tout entier, les chances de tomber sur ces grottes ne cessent de diminuer. J’ai essayé d’y retourner il n’y a pas longtemps, sans succès. Le terrain était devenu trop dangereux à cause des avalanches qui, si elles sont tout à fait normales dans les Alpes, se sont multipliées ces derniers temps sous l’effet du réchauffement climatique. Dans quelques années, le glacier, les ponts et les grottes qu’ils abritent pourraient bien disparaître, faisant de nous leurs derniers témoins. Je serai toujours reconnaissant de cette expérience. »

Produits présentés

Tolis Fragoudis

Tolis Fragoudis | Switzerland

« Mon seul objectif est de vivre ma vie au maximum de mes possibilités »

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.