Alpha Universe : détails de l’histoire

Incomparable : photographie de sport avec l’α9 II

Diego Souto et Aleksandra Szmigiel

Seule une poignée de photographes professionnels a eu la chance d’avoir en main le nouvel appareil Sony α9 II avant son lancement.

Parmi eux, Aleksandra Szmigiel et Diego Souto, photographes de sport respectivement basés à Varsovie et Madrid. Et même si l’essai n’a duré que quelques semaines, cela a suffi pour que le Sony α9 II révolutionne leur manière de travailler. Dans le domaine très concurrentiel de la photographie de sport, avoir une longueur d’avance est essentiel, voire même primordial pour la vente de vos images. Les nouvelles fonctionnalités de l’α9 II ont déjà permis à Aleksandra et Diego de se démarquer des autres photographes adeptes du reflex.

aleksandra szmigiel photographiant des athlètes avec son sony alpha 9II couplé à l’objectif 600 mm G master

Aleksandra Szmigiel in action with her α9 II + FE 600mm f/4 G Master

« L’α9 II représente une avancée majeure pour Sony et pour les photographes de sport », explique Aleksandra. « En plus d’être un appareil complet pour les professionnels, il est idéal pour ceux d’entre nous qui doivent envoyer rapidement leurs images à un éditeur. » En tant qu’ancienne coureuse de demi-fond, photographier les athlètes, notamment lors de la Ligue de diamant, lui est apparu comme une évidence. Pour elle, le Sony α9 est déjà un appareil photo révolutionnaire.

« L’une des raisons pour lesquelles j’adore ce nouveau boîtier, c’est son poids plume », explique-t-elle, « je peux utiliser l’objectif 400 mm sans monopode, pour moi, la manière la plus simple de travailler. »

Pendant ce temps, Diego Souto se trouve généralement aux abords d’un terrain de football. « Les footballeurs se déplacent de manière erratique », explique-t-il, « et c’est pourquoi l’α9 II reste la meilleure option. Grâce au système de mise au point automatique, cela n’a pas d’importance si le joueur tourne ou change subitement de direction, le suivi sera effectué dans tous les cas. Par ailleurs, avec la vitesse d’obturation de 20 ips, je sais que les 20 images capturées seront nettes. Cela a à voir avec la notion de choix ; je peux sélectionner le moment exact que je souhaite extraire de ces clichés. Les autres photographes travaillant avec des reflex ont plus de risque d’obtenir des images floues, dont certaines susceptibles de correspondre au moment précis qu’ils souhaitaient montrer. »

diego souto sony alpha 9II joueur du real madrid frappant le ballon dans les airs

© Diego Souto | Sony α9 II + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/2000s @ f/2.8, ISO 2000

Avoir le choix est important pour Diego, mais la facilité avec laquelle l’appareil lui permet de capturer les images dont il a besoin est un avantage certain. « Avec mon reflex », raconte-t-il, « je me serais inquiété de savoir si tous les clichés allaient être nets, mais à présent, je suis confiant du résultat. Je peux me concentrer sur d’autres aspects comme la composition, l’arrière-plan, l’action du joueur, sans jamais avoir à me soucier de la mise au point. Cela me permet d’être plus créatif et il n’y a rien de plus précieux. »

diego souto sony alpha 9II footballeur sautant pour effectuer une reprise de tête tandis qu’un autre joueur tente de le tacler

© Diego Souto | Sony α9 II + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/1250s @ f/2.8, ISO 8000

Présentant le même capteur de 24 millions de pixels et une cadence de prise de vues de 20 ips, l’α9 II peut sembler similaire à l’α9. Mais, aussi infimes qu’ils puissent paraître, les écarts qui existent entre ces deux boîtiers ont toute leur importance pour les photographes de sport. Le nouvel obturateur mécanique est deux fois plus rapide, ce qui permet de régler la cadence de prise de vues à 10 ips lorsqu’une obturation mécanique est nécessaire. Les emplacements pour carte SD désormais tous deux compatibles UHS-II et la plus grande rapidité du processeur font de l’α9 II un appareil globalement plus performant. Le boîtier lui-même présente également quelques améliorations qui raviront les utilisateurs, notamment au niveau de l’étanchéité et des caches protégeant la connectique.

 

diego souto sony alpha 9II deux footballeurs se disputant le ballon

© Diego Souto | Sony α9 II + FE 400mm f/2.8 GM OSS | 1/2000s @ f/2.8, ISO 2000

Diego a déjà remarqué la différence dans l’ergonomie de l’appareil. « Les boutons de l’α9 II sont plus profonds et plus souples », explique-t-il, « ce qui rend l’appareil plus facile à manipuler, surtout avec des gants. Et bien que son poids soit sensiblement le même, la manière dont il est réparti ainsi que sa poignée donnent l’impression que l’appareil est bien plus léger. »

Néanmoins, les fonctionnalités qui permettent à l’α9 II de se distinguer, et dont Aleksandra et Diego ont déjà pu profiter, sont celles liées aux options de transfert d’images. Avec une connexion Ethernet 1000BASE-T et les bandes Wi-Fi 2,4 et 5 GHz intégrées, l’appareil est capable de transférer des images via FTP avec une rapidité sans précédent, sans oublier la possibilité d’ajouter des mémos vocaux aux images.

« Désormais, je peux personnaliser un bouton de mon appareil pour envoyer instantanément et via FTP mes images à ma rédaction », explique Aleksandra. « C’est tellement pratique. En tant que photographe d’agence, je me dois d’envoyer rapidement mes images pour publication ; c’est donc une avancée énorme pour les professionnels comme moi. »

diego souto sony alpha 9 basketteur dans les airs tentant d’empêcher son adversaire de mettre un panier

© Diego Souto | Sony α9 + FE 24-70mm f/2.8 GM | 1/1600s @ f/2.8, ISO 1600

Les nouvelles fonctionnalités ont eu une véritable incidence sur le travail de Diego. « Quand j’ai vu que Sony avait intégré les mémos vocaux, j’ai su que j’avais affaire à un prodige », confie-t-il. Ajoutez cela à la connectivité Wi-Fi de 5 GHz, au port Ethernet 1000BASE-T et au fait que je n’aie besoin d’aucun appareil externe et vous obtenez exactement ce qu’il me faut. Pouvoir publier en ligne avant tout le monde est un avantage notable dans mon secteur. Tout mis bout à bout, la vitesse de l’AF, la cadence de prise de vue, l’obturateur silencieux et les options de transfert, il s’agit simplement du meilleur appareil polyvalent pour les photographes de sport. Il sera certainement de la partie pour les Jeux de Tokyo l’été prochain. »

Produits présentés

ILCE-9M2

Appareil photo plein format Alpha 9 II avec capacité professionnelle

ILCE-9M2

ILCE-9

Alpha 9 avec capteur CMOS empilé plein format

ILCE-9

SEL2470GM

FE 24-70 mm F2.8 GM

SEL2470GM

SEL400F28GM

FE 400 mm F2.8 GM OSS

SEL400F28GM

Articles connexes


x