Sur le chemin de l’extrême

Jaakko Posti

« J’aime mériter mes photos ; je repousse mes limites pour les capturer. S’il me suffit de garer ma voiture et d’en sortir pour prendre des clichés sur le bord de la route, je n’apprécie pas autant les images que lorsque j’ai à gravir une montagne sur des skis. La météo et la souffrance endurée donnent une plus-value à l’image, du moins c’est ce que je pense. »

jaakko posti sony alpha 9 homme se projetant dans les airs alors qu’il descend une colline en courant

© Jaakko Posti | Sony α9 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS | 1/1000s @ f/4.0, ISO 250

La carrière de photographe de Jaakko a commencé avec son amour pour le plein-air. Ayant grandi au milieu des impressionnants paysages du nord de la Finlande, Jaako a développé une affection particulière pour le monde qui l’entoure et qu’il aime explorer à travers la randonnée, le ski et le VTT. Comme beaucoup d’autres, c’est à l’origine pour immortaliser ses aventures entre amis qu’il emportait son appareil.

 « Mon engouement pour la photo n’a cessé de croître à mesure que j’explorais, » explique Jaakko. « Puis, j’ai changé d’appareil et tout a commencé à devenir un peu plus sérieux. Aujourd’hui, je pense que j’ai atteint un équilibre, le travail vidéo et photo que je réalise va de pair avec ma passion pour les grands espaces. »

jaakko posti sony alpha 7RII skieur négociant une descente rapide à travers les arbres

© Jaakko Posti | Sony a7R II + FE 55mm f/1.8 ZA | 1/1000s @ f/4.0, ISO 1000

Ce n’est pas une entreprise facile. Sur le plan physique, prendre des photos à des températures pouvant avoisiner les -35 degrés peut être un véritable défi. Même les gestes les plus simples, comme contrôler votre appareil avec des gants, peuvent devenir compliqués. Mais ce que de nombreux photographes ne réalisent pas, c’est que même le fait de respirer vous demande de vous concentrer.

jaakko posti sony alpha 7RII skieur dévalant une vallée à toute allure

© Jaakko Posti | Sony a7R II + 25mm f/2.0 | 1/2500s @ f/9.0, ISO 400

« J’utilise généralement deux paires de gants, » explique Jaakko. « J’essaye de garder les plus épais avec lesquels j’arrive à gérer les fonctions de base de l’appareil, soit l’ouverture, les collimateurs autofocus et bien sûr, le déclencheur. Par contre, si j’ai vraiment besoin de manipuler l’appareil, j’enlève ces gros gants en dessous desquels je porte une autre paire très fine qui fait l’effet d’une seconde peau et rend le maniement plus simple. Il est essentiel de trouver les gants qui s’adaptent vraiment à vos besoins lorsque vous faites de la photo par temps très froid ; vous devez vous rappeler que l’appareil lui-même est en magnésium métal et qu’à -30 degrés il sera glacé au toucher. »

jaakko posti sony alpha 9 snowboardeur prenant la pose avec sa planche et une voiture sur fond de paysage enneigé

© Jaakko Posti | Sony a9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/80s @ f/2.2, ISO 50

Pour affronter un tel froid, il est essentiel que vous et votre appareil soyez tous deux préparés. Dans de telles conditions, vous ne pouvez même pas respirer à côté de l’appareil car l’humidité de votre souffle peut geler presque instantanément sur l’écran, le viseur électronique ou la surface de l’objectif.

« Certains photographes garderont leur appareil sous leur manteau, mais vous devrez alors faire attention à l’humidité formée par votre sueur. Celle-ci peut geler rapidement lorsqu’elle est exposée au froid extrême ; et cela ne s’arrête pas instantanément lorsque vous rentrez quelque part. Il vous faut donc laisser votre appareil et vos objectifs à l’intérieur de votre sac à dos afin de permettre à l’air qui y est enfermée et à votre matériel de s’acclimater doucement. De nombreux facteurs sont à prendre en considération, mais pour moi c’est devenu comme une seconde nature. »

jaakko posti sony alpha 7 vue aérienne d’un skieur descendant une piste rapide

© Jaakko Posti | Sony a7 + FE 70-200mm f/4 G OSS | 1/2000s @ f/8.0, ISO 320

Jaakko nous explique que pour lui, ce qui est le plus important lorsqu’il photographie à des températures extrêmement froides, c’est de disposer du bon équipement. « J’utilise toujours les appareils Sony α7R III et Sony α9 et n’ai jamais rencontré le moindre problème face au froid, » souligne-t-il, « J’ai travaillé jusqu’à -35 degrés et la nouvelle batterie NP-FZ100 fonctionne toujours et me permet encore de prendre des photos. Je me rappelle du premier hiver où j’ai commencé à utiliser ces appareils ; il faisait -25 avec un ressenti de -30°. Cela ne m’a pas empêché de continuer à faire des photos. »

jaakko posti sony alpha 7RII cycliste descendant lentement une colline escarpée alors que le soleil se couche derrière lui

© Jaakko Posti | Sony a7R II + FE 70-200mm f/4 G OSS | 1/1000s @ f/5.0, ISO 640

« Je trouve que mes appareils se complètent vraiment bien. » poursuit-il, « et qu’ils valent tous deux la peine que je les emporte avec moi. Avec l’α9, je peux atteindre une vitesse optimale de 20 ips et bénéficier d’une mise au point automatique rapide , c’est donc celui que j’utilise pour les scènes d’action. Par contre, si je capture des paysages ou des images dans lesquelles évoluent un skieur ou un VTTiste, alors j’utilise l’α7R III et son capteur de 42,4 mégapixels pour capter plus de détails. Cette finesse m’est tout aussi utile pour les recadrages ou si je souhaite tout simplement imprimer une photo en très grand format. »

Pour ce qui est des objectifs, Jaakko en possède toute une panoplie qui l’aide à capturer ses images dans ces conditions extrêmes. « J’utilise certains objectifs clés, dit-il, « le G Master 70-200mm f/2.8, le 70-200mm f/4, le Sony Zeiss Sonnar 55mm f/1.8 ZA et le G Master 16-35mm f/2.8. »

« Lorsque je pars courir ou faire du VTT, j’emporte le f/4 qui est plus compact et plus léger. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai commencé à utiliser la gamme Sony Alpha. J’ai réalisé le gain de place et de poids dans mon sac à dos, et avec des appareils bien moins lourds que la moyenne, le ski et le vélo deviennent bien plus amusants. À l’approche de l’hiver, il fait évidemment plus sombre et j’ai besoin de l’ouverture la plus large possible ; je passe alors à l’objectif 70-200mm f/2.8 GM qui permet de capter plus de lumière. »

jaakko posti sony alpha 9 skieur inspectant ses skis à l’aide d’une lampe frontale

© Jaakko Posti | Sony a9 + FE 24-70mm f/2.8 GM | 1/40s @ f/2.8, ISO 1600

La météo et les conditions de luminosité extrêmes peuvent rebuter certains photographes, mais pour Jaakko, c’est là tout l’intérêt. « Le temps et la lumière ne m’arrêtent pas, », explique-t-il, « Je vis dans le cercle arctique où nous n’avons que quelques heures d’ensoleillement en hiver, lorsque le soleil se montre. Nous bénéficions d’une très belle luminosité. La prétendue heure bleue dure en fait plusieurs heures ici en période hivernale et elle se combine parfaitement avec la lumière artificielle, même s’il s’agit simplement du faisceau d’une lampe frontale d’un skieur ou d’un cycliste. »

jaakko posti sony alph 7s chalet isolé en Islande avec aurore boréale dans le ciel

© Jaakko Posti | Sony a7s + FE 16-35mm f/4 ZA OSS | 1s @ f/4.0, ISO 3200

Jaakko conclut : « J’adore cette région car les conditions de lumière varient sans cesse. En été, il fait jour tout le temps et l’heure dorée dure toute la nuit, puis en hiver, l’heure bleue s’étend sur plusieurs heures. En général, le ciel d’hiver prend une magnifique couleur rosée et il y a bien évidemment nos aurores boréales qui sont incroyables à capturer pendant cette saison. »

Produits présentés dans cet article

ILCE-7S

Appareil photo α7S de type E avec capteur plein format

ILCE-7RM2

α7R II avec capteur d'image plein format rétroéclairé

ILCE-7RM3

Appareil photo plein format 35 mm avec mise au point automatique α7R III

ILCE-9

α9 appareil photo hybride plein format mirrorless

SEL55F18Z

Sonnar T* FE 55 mm F1.8 ZA

SEL1635Z

Vario-Tessar® T* FE 16-35 mm F4 ZA OSS

SEL2470GM

FE 24-70 mm F2.8 GM

SEL28F20

FE 28 mm F2

SEL35F14Z

Distagon T* FE 35 mm F1.4 ZA

SEL70200G

FE 70-200 mm F4 G OSS

SEL70200GM

FE 70-200mm F2.8 GM OSS

Jaakko Posti
Alpha Universe

Jaakko Posti

Finlande

Ce que j’apprécie le plus dans la photo, c’est de découvrir des endroits et de vivre des moments avec des personnes formidables que je n’aurais jamais rencontrées sans elle.

Découvrir le profil


x