caméraman assis sur le sol avec sa nacelle caméra

En coulisses | The Secret Cupboard

James Glancy

Dans mon travail en tant que réalisateur, je cherche toujours à donner vie à mes projets de cœur et laisse souvent libre cours à mon imagination. Quand je servais dans la marine britannique, je me suis rendu dans des zones dangereuses aux quatre coins du monde. Au cours de ma carrière militaire, je restais toujours à l’affût d’une histoire ou d’une jolie scène à prendre en photo ou à filmer. Cette influence me vient certainement de mon père, Bernard Glancy, caméraman et directeur de la photographie qui évolue dans le milieu depuis 50 ans et qui a travaillé à l’international pour ITN, la BBC et d’autres sociétés mondiales de radiodiffusion.

Réalisé par James Glancy et Marty Stalker

 

Quand Sony m’a demandé de créer un court-métrage soulignant la polyvalence de la gamme d’objectifs à monture E, j’ai laissé parler mon âme d'enfant et écrit « The Secret Cupboard ». Quand j’étais petit, mon esprit fusait dans tous les sens et j’adorais explorer de nouveaux endroits, surtout s’ils m’étaient interdits. Près du lieu où j’ai grandi, dans le Surry, en Angleterre, on trouve beaucoup de forêts, de jardins clos, de manoirs et d’abris désaffectés qui servaient à se protéger des raids aériens lors de la Seconde Guerre mondiale. Je ne manquais donc pas d’endroits à découvrir pour nourrir mon imagination débordante.

À l'image des aventures qui ont rythmé ma jeunesse et de références littéraires, comme « Le Club des cinq » et « Le Monde de Narnia », cette histoire parle d’un jeune garçon (Reggie) qui emménage dans une nouvelle maison. Alors qu’il joue avec son chien (Hugo), il suit ce dernier jusque dans le placard sous les escaliers, qui lui ouvre les portes d’un nouveau monde. Il se retrouve dans Penshurst Place, un manoir du XIVe siècle ayant autrefois appartenu à Henri VIII. À la recherche d’Hugo, il parcourt un labyrinthe de pièces hantées et d’armureries, ainsi qu’un jardin clos époustouflant. Penshurst Place a permis à Marty Stalker et à Bernard Glancy, respectivement co-réalisateur et directeur de la photographie, de tourner des scènes toutes plus différentes les unes que les autres dans des conditions de luminosités variées, afin de tester les limites des appareils photo et objectifs Sony. Au vu de l'emploi du temps serré et de la taille limitée de l’équipe, nous avons dû nous montrer efficaces et travailler sur tous les fronts.

plusieurs caméras de cinéma et objectifs sony

Pour le tournage, nous avons choisi d’utiliser principalement les caméras FX9 et FX6, en les associant avec le nouvel objectif de cinéma FE C 16-35 mm T3.1 G, ainsi qu’avec les modèles FE 50 mm f/1.8, FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS et FE 16-35 mm f/2.8 GM. Pour plus de fluidité, nous tenions à filmer les scènes à travers le regard d'enfant de Reggie. Nous avons installé la FX6 sur un stabilisateur Movi avant de demander à notre jeune acteur d’explorer toutes les zones, pour capturer des réactions authentiques. L’ensemble du film a été tourné en un jour, ce qui nous a posé un défi temporel. Grâce au système à monture E de Sony, nous avons pu passer rapidement d’un objectif à l’autre sur nos deux appareils, lesquels pouvaient être réglés sur les mêmes paramètres.

Bien qu’on utilise d’ordinaire le réglage SLOG 3 Cine, nous avons préféré S-Cinetone pour The Secret Cupboard, car la matrice de couleurs qui en résulte produit un style cinématographique demandant peu de corrections lors du montage. Ce choix m’a un peu inquiété, jusqu’à ce que je voie les riches couleurs de la scène qui montre Reggie près du feu. Nous avons éclairé quelques scènes en intérieur, mais pour la plupart, la lumière naturelle s’est avérée suffisante.

caméraman cadrant une prise de vue à travers un feu

À l’intérieur du manoir, nous avons surtout utilisé l’objectif 50 mm et le modèle de cinéma 16-35 mm avec la caméra FX6, montée sur un stabilisateur pendant que nous suivions Reggie à travers la maison. Toutes les séquences de déplacement ont intégré une mise au point automatique, ce qui a permis au caméraman de se concentrer sur le cadre et sur la délicatesse de ses mouvements. À l’extérieur, lors des scènes avec le chien, c’est la FX9 et l’objectif 70-200 mm G Master qui sont entrés en jeu, montés sur un trépied pour capturer de longues images sur lesquelles Hugo ne bouge pas. Néanmoins, nous avons conservé le stabilisateur avec la FX6 et l’objectif de cinéma pour suivre le chien dans les jardins. C’est dans ces moments-là que la mise au point automatique a prouvé toute sa valeur. L’animal se déplaçait si vite qu’il aurait été impossible de suivre son rythme tout en gardant des images nettes. La gamme à monture E présente l’immense avantage de proposer une multitude d’objectifs très rapides qui s’adaptent tous aux appareils Sony Alpha et Cinema Line.

caméraman cadrant une prise de vue d’un chien

L’équipe de production de The Secret Cupboard était composée de Marty Stalker à la réalisation, de moi-même à l’écriture, à la co-réalisation, à la production et au tournage dans les coulisses, de Bernard Glancy à la photographie et à l’éclairage, et de Brendan Monteiro à la prise de vue Movi. Sans compter Reggie et Hugo, qui jouaient leurs propres rôles. Le montage et la post-production ont été effectués par Marty Stalker.

Depuis le tournage de The Secret Cupboard, j’ai capturé plus de 500 heures d’images avec la Sony FX6 et les objectifs à monture E pour des chaînes de télévision (Discovery Channel, National Geographic). Je reste encore bouche bée devant la polyvalence des objectifs, en mode automatique comme en mode manuel, et devant la qualité d’image. Plus récemment, j’ai participé à la réalisation de mon premier long-métrage documentaire, « Afghanistan », aux côtés de Marty Stalker. Nous avons là encore utilisé la FX6, ainsi que de l’équipement d’enregistrement sonore Sony et des objectifs à monture E (16-35 mm, 24-70 mm, 70-200 mm G Masters). « Afghanistan » sortira début 2022.

 

Produits présentés

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.