cheval et son cavalier seuls au grand galop vers la ligne d’arrivée

Sur le terrain avec le nouvel objectif FE 70-200 mm f/2.8 GM OSS II

Aleksandra Szmigiel

Aleksandra Szmigiel, en sa qualité de photographe sportive professionnelle, a toujours veillé à s’équiper d’un objectif à ouverture rapide de 70-200 mm. « La qualité des objectifs G Master me plaît énormément. Même s’il est un peu lourd, le modèle 70-200 mm f/2.8 GM est assez polyvalent pour s’adapter à la plupart des situations que je photographie. »

un cheval secouant la tête pour en chasser l’eau

© Aleksandra Szmigiel | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II + 2x teleconverter | 1/1600s @ f/5.6, ISO 1000

La nouvelle version pèse près de 30 % de moins que le modèle précédent, ce qui a agréablement surpris Aleksandra lorsqu’elle a tenu l’objectif pour la première fois.

« J’avais du mal à croire que je tenais un objectif 70-200 mm f/2.8 tellement il me semblait léger. Il s’accorde parfaitement avec mon Alpha 1. »

Afin de découvrir plus en détail les nouvelles fonctionnalités du FE 70-200 mm f/2.8 GM, Aleksandra s’est rendue dans un hippodrome de Varsovie, la ville où elle a grandi. « Les courses hippiques se caractérisent par un rythme très soutenu, ce qui me semblait idéal pour tester la vitesse de suivi AF du nouvel objectif. Puisque je suis aussi une adepte du travail mobile, j’ai voulu essayer de me concentrer essentiellement sur des prises de vue capturées à main levée, sans monopode, pour voir comment le mariage avec l’Alpha 1 allait se dérouler. »

deux chevaux et leurs cavaliers lancés à pleine vitesse

© Aleksandra Szmigiel | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II + 2x teleconverter | 1/1250s @ f/5.6, ISO 200

« Je me suis placée sur le bord de la piste, puis j’ai pris une série de clichés lorsque les jockeys sont passés en trombe à côté de moi. L’une des nouvelles fonctionnalités consiste en un 3e mode de stabilisation, conçu pour capturer les sujets en mouvement. J’ai utilisé une vitesse d’obturation faible pour prendre un panorama des cavaliers, ce qui m’a permis d’obtenir quelques clichés d’action avec un effet de flou. J’ai constaté que le cadrage était sensiblement plus stable sur l’axe vertical, mais j’ai pu suivre le déplacement horizontal sans problème. La légèreté de l’objectif s’est également avérée très utile, car il est plus facile de suivre le sujet sans devoir manipuler un équipement trop lourd. »

chevaux flous galopant à toute vitesse sur la piste

© Aleksandra Szmigiel | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/25s @ f/11, ISO 200

Le nouvel objectif dispose également d’une bague d’ouverture manuelle, laquelle ravira certainement les vidéastes. « Je trouve cet ajout très utile », affirme Aleksandra. « J’utilise toujours le mode d’exposition manuelle, alors pouvoir changer d’ouverture plus rapidement signifie aussi que je peux me concentrer sur la composition. Je suis également conquise par le style "rétro" ! Quant à la bague de contrôle du zoom, j’ai trouvé qu’elle était plus souple que celle de mon objectif actuel, bien que cela soit peut-être lié au poids réduit. »

un cheval et son cavalier en pleine course

© Aleksandra Szmigiel | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II + 2x teleconverter | 1/1250s @ f/5.6, ISO 200

Il va de soi que la précision et la vitesse de la mise au point sont essentielles à toute photographie d’action. Le nouvel objectif est doté de quatre moteurs linéaires XD (dynamisme extrême) qui offrent un puissant entraînement et améliorent ainsi l’autofocus, dont la vitesse est jusqu’à 4 fois plus élevée que celle du modèle précédent.

« J’étais déjà satisfaite de la vitesse de la mise au point offerte par mon 70-200 mm f/2.8 GM, mais cette version présente des performances insoupçonnées. Même lorsque je fais face aux chevaux lancés dans un galop effréné, l’objectif conserve aisément toute sa précision. Il en va de même quand je change de distance focale en cours de route. »

« J’ai également souvent recours au modèle FE 400 mm f/2.8 GM OSS, un bijou optique qui tend néanmoins à me ralentir dans des situations où je veux rester mobile. Je savais que j’allais perdre quelques stops, mais je voulais vraiment explorer les performances de ce nouvel objectif à l’aide de mon convertisseur x2. Je n’ai pas été déçue ! La vitesse de mise au point était aussi rapide que l’éclair ; je n’ai rencontré aucune difficulté à photographier les chevaux qui galopaient vers moi. Cet objectif convient parfaitement à quiconque recherche un long téléobjectif. Sa légèreté, sa haute qualité et sa compatibilité avec un petit convertisseur offrent toutes les caractéristiques nécessaires à la capture de clichés de sport. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.