homme au sommet d’une montagne, au-dessus des nuages

L’appel de la nature

Jack Harding

« Si je n’avais qu’un seul conseil à donner pour prendre de meilleures photos de paysages », déclare Jack Harding, « ce serait d’ignorer les prévisions météo ! Ce qui compte, c’est d’être dehors, car c’est là que les occasions se présentent. Personnellement, il suffit que la pluie et les nuages s’évanouissent pendant une seconde pour que ma journée soit réussie. »

Cette vision pleine d’enthousiasme est tout à fait caractéristique de l’approche de Jack. Passionné de grands espaces, ce photographe tire son inspiration visuelle et spirituelle des endroits sauvages qu’il visite : tantôt pour immortaliser des paysages traditionnels près de chez lui, tantôt pour dépeindre les merveilles de la nature en toile de fond de ses sujets publicitaires. « Je nourris un profond respect pour la nature », sourit-il, « elle ne cesse de m’inspirer, même face à une météo qui me malmène tandis que j’espère la moindre petite minute de lumière dorée. »

homme photographiant un train à vapeur au loin

© Jack Harding | Sony α7R IV + FE 35mm f/1.8 | 1/640s @ f/5.6, ISO 64

Cette dévotion a amené Jack à adopter une approche particulière des lieux qu’il photographie. « Ce que j’aime », explique-t-il, « c’est trouver un site et créer un récit autour. Montagnes, cascades, dunes de sable, peu importe, ce que je recherche avant tout, c’est de la profondeur et de la texture. » Cette façon de travailler est une manière de réinventer les lieux les plus célèbres, même si Jack « aime aussi prendre des photos sans les a priori des réseaux sociaux. »

« L’Écosse possède une nature incroyable », poursuit Jack, « sans distractions pour vous troubler. » Cette tranquillité, il a souhaité la partager avec d’autres photographes lors d’un récent atelier Sony. « Nous avons exploré 10 sites écossais, d’est en ouest, en commençant par Édimbourg, pour ensuite découvrir des endroits emblématiques comme Glencoe et l’île de Skye. Nous avons abordé la composition, le paramétrage de l’appareil, la sélection des images et la post-production. Sur un temps limité, nous avons aussi réalisé de mini productions amusantes dans lesquelles se sont mêlés paysages, produits, accessoires et interactions humaines. »

Cette présence humaine est une constante dans le travail de Jack, où de saisissantes silhouettes embrassent la nature dans une réflexion de ses propres sentiments. Cette approche favorise la connexion et aide le spectateur à se glisser dans la peau du photographe, tout en « apportant une certaine échelle et une certaine profondeur à ces immenses paysages. » Son cliché du château de Kilchurn, à Loch Awe, illustre parfaitement cette vision et son approche unique des lieux qu’il immortalise. « C’est l’une des photos prises lors de l’atelier que je préfère », se souvient-il, « cette vue était pour moi inédite. La lumière qui venait de se glisser au-dessus des collines éclairait parfaitement la scène, quand soudain le promeneur est entré dans le cadre. »

homme près d’un lac embrumé

© Jack Harding | Sony α7R III + FE 85mm f/1.8 | 1/2500s @ f/2.8, ISO 320

Ses perspectives se rejoignent également dans une photo de l’île de Skye. « Après une heure de marche dans le noir, nous avons été récompensés par un magnifique lever de soleil totalement inattendu, explique-t-il. « Deux des participants, Nino et Diana, photographiaient alors un autre membre du groupe qui se tenait au loin, debout sur un rocher, une magnifique inversion des nuages sous lui. Une nouvelle fois, la météo nous avait bernés ! »

homme au sommet d’une montagne, au-dessus des nuages

© Jack Harding | Sony α7R IV + FE 135mm f/1.8 GM | 1/4000s @ f/1.8, ISO 800

Pour faire honneur à son approche narrative de la nature, Jack aime particulièrement travailler à main levée. Pour ce faire, il s’en remet à la rapidité des objectifs Alpha, ainsi qu’à la stabilisation intégrée, aux valeurs ISO élevées et aux performances de réduction du bruit de son Alpha 7R IV. « J’essaye de retranscrire fidèlement ce que je vois et mes sensations », explique Jack. « Je travaille souvent avec une ouverture avoisinant f/4, sauf en conditions de faible luminosité où je pousse cette valeur à l’extrême afin de capter le plus de lumière possible. Dans ce cas, je fais également appel au bracketing de l’Alpha 7R IV, surtout quand le sujet principal est un produit ou une voiture. Cette technique me permet de varier les expositions afin de retrouver plus tard l’équilibre parfait. »

L’incroyable résolution du Sony Alpha 7R IV est un autre atout que Jack affectionne. Grâce à elle, il peut « créer de larges impressions ou recadrer ses images sur des détails tout en livrant le cliché original au client » explique-t-il. Pour lui qui travaille souvent sous une météo et une lumière imprévisibles, « la superbe gamme dynamique et l’étanchéité du boîtier sont également essentielles. Toutes ces caractéristiques se combinent parfaitement pour faire de l’Alpha 7R IV un appareil à toute épreuve. »

Qui dit appareil photo de qualité dit aussi objectifs performants. Jack est un grand fan des modèles FE 24 mm f/1.4 GM et FE 135 mm f/1.8 GM qu’il utilise souvent dans son travail. Tous deux sont rapides, étanches et de grande qualité. « Le 24 mm convient à la majorité des paysages que je photographie, tandis que le 135 mm me permet de mettre l’accent sur les détails, presque comme si je réalisais un portrait. »

homme portant un manteau rouge à flanc de montagne

© Jack Harding | Sony α7R IV + FE 24mm f/1.4 GM | 1/640s @ f/1.4, ISO 800

Le succès de Jack a pour fondements la passion, l’exploration et sa capacité à réagir face aux moments uniques qu’offre la nature ; une approche pour laquelle le Sony Alpha 7R IV est parfaitement taillé. « Lorsque je me retrouve en pleine nature, c’est pour créer quelque chose d’unique », conclut-il, « c’est pourquoi je marche souvent à contre-courant des autres photographes. C’est une façon de s’approprier les choses. Je pense aussi que pour s’améliorer, il faut sortir et multiplier les clichés. Même si la lumière n’est pas idéale ou si le lieu n’a rien d’extraordinaire, vos photos sont autant de souvenirs rassemblés. Après tout, là est le véritable intérêt de la photographie. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.