gamander lópez allongé avec son appareil photo alpha 1

La faune sauvage au jardin

Gamander López

Gamander López, 20 ans, est photographe animalier et réalisateur de documentaires, et entrera bientôt à l’université pour étudier la biologie. C’est tout petit qu’il s’est pris de passion pour la vie sauvage, lorsque sa mère l’emmenait faire de longues promenades en pleine nature. Après avoir reçu son premier appareil à l’âge de dix ans, il a commencé sans hésiter à photographier et à filmer les animaux dans leur milieu naturel. Il s’est lancé sur les réseaux sociaux en 2020 et a déjà plus de 7 millions de followers sur TikTok. Gamander prend ses clichés et ses vidéos spectaculaires d’oiseaux et d’autres animaux sur un Sony Alpha 1 : nous lui avons donc proposé d’essayer le téléobjectif 70-200 mm f/2.8 G Master II. Ce photographe et réalisateur passionné nous fait part de son expérience avec son nouvel objectif, et des raisons pour lesquelles il est conquis.

Merle en plein vol avec les ailes déployées

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/4000s @ f/2.8, ISO 640

Gamander :
Avant d’utiliser mes fidèles objectifs Sony pour mes images de nature, j’utilisais des modèles d’autres marques sur mon Sony Alpha 7 III. La qualité d’image me paraissait satisfaisante, mais j’avais du mal avec l’autofocus. Je me souviens notamment d’une sortie où j’ai repéré un renard qui s’approchait de moi : je n’avais même pas réussi à prendre une seule photo nette. Je me suis donc procuré le tout premier FE 70-200 mm f/2.8 GM et j’ai tout de suite vu la différence. Lorsque j’ai pu mettre mon boîtier à niveau pour l’Alpha 1, j’ai constaté une amélioration encore plus impressionnante, et les ratés de mise au point sont devenus très rares et réservés aux oiseaux les plus petits.

J’avais donc hâte de voir ce dont était capable la version mise à niveau de cet objectif sur les passereaux de ma région.

pigeon avec une brindille dans son bec

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/1000s @ f/2.8, ISO 1250

J’ai tout de suite été impressionné par l’ergonomie de cet objectif. J’adore la disposition des boutons, et la bague de zoom est très fluide. L’une de mes fonctionnalités préférées est le zoom interne, car il ne change pas la longueur de l’objectif. C’est extrêmement utile pour moi : je peux maintenir très facilement l’appareil en équilibre sur un gimbal ou un pied vidéo et zoomer ou dézoomer à toute vitesse. C’est particulièrement précieux dans les situations où je dois réagir en une fraction de seconde – c’est-à-dire la plupart du temps, en photographie animalière. Ce nouvel objectif GM est également très agréable par sa légèreté et son format compact. La première fois que je l’ai pris en main, j’ai été surpris par son poids. Je vais clairement voir la différence lors de mes longues sessions de prises de vue – et mon dos sera content !

petit-oiseau-vu-de-trois-quarts

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/2000s @ f/2.8, ISO 800

La netteté est impressionnante : aucune distorsion visible, pas de bords flous. Cela dit, c’était déjà le cas avec mon objectif d’origine, je ne peux pas dire que je suis surpris ! Par contre, je suis soufflé par les améliorations apportées à l’autofocus, que ce soit au niveau de la vitesse ou de la précision.
deux oiseaux se battant sur une branche

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/640s @ f/2.8, ISO 800

Je peux régler la zone AF sur un oiseau perché, même tout petit, et l’Alpha 1 le suit à tous les coups, même s’il vole vers moi. Les petits passereaux se déplacent très rapidement, mais l’association de l’Alpha 1 et de la nouvelle version de l’objectif 70-200 mm me permet d’obtenir systématiquement une netteté parfaite, même à 30 images/s.

gros oiseau se préparant à atterrir

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/4000s @ f/2.8, ISO 160

petit rouge-gorge en plein vol

© Gamander Lopez | Sony α1 + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/2500s @ f/2.8, ISO 2500

Quand je prends des vidéos, j’adore l’option qui permet de toucher l’écran pour suivre un sujet – elle me soulage d’une grande partie du stress associé au processus de prises de vues. Je suis souvent très concentré pour maintenir la zone d’autofocus sur le sujet, ou même pour faire moi-même la mise au point. Avec le suivi AF en mode Vidéo (qui fonctionne encore mieux avec des sujets sur fond neutre), je peux tourner mon attention vers la composition de l’image et l’observation du comportement de l’animal.

Ce nouvel objectif est vraiment génial, et je ne peux déjà plus m’en passer.
Gamander López

Gamander López | Germany

Gamander López, 20 ans, est photographe animalier et réalisateur de documentaires, et entrera bientôt à l’université pour étudier la biologie.

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.