péninsule baignée d’une lumière aux reflets d’or

À la découverte de la côte amalfitaine

Alessandro Laurito

En tant que spécialiste des paysages, j’aime voyager et photographier des lieux hors du commun, en particulier quand il s’agit de mettre fortement en avant le côté naturaliste. Les Dolomites figurent parmi mes décors préférés, si bien que j’y retourne plusieurs fois par an. Elles m’offrent à chaque fois des expériences photographiques uniques.

maison illuminée au sommet d’une colline

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 12-24mm f/2.8 GM | 2s @ f/5.6, ISO 200

Je travaille depuis des années avec du matériel Sony, notamment avec divers objectifs à focale fixe, mais ces derniers temps j’ai eu tendance à m’appuyer un peu plus sur les objectifs zoom, à la fois pour leur côté pratique et pour leur rapidité qui n’enlèvent rien à la qualité de l’image. Les deux objectifs zoom que je prends toujours avec moi sont le 12-24mm f/2.8 GM, qui est remarquable, et le 70-200mm f/2.8 GM II. Comme tous les autres objectifs G Master, ces deux-là offrent une netteté incroyable sur l’ensemble du cadre, y compris en ouverture maximale, donc je n’ai jamais l’impression de faire le moindre compromis sur les performances au nom de la polyvalence.

côte italienne enveloppée de brume à la tombée de la nuit

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/1250s @ f/11, ISO 200

Le nouveau 70-200mm est 30 % plus léger que le modèle précédent, ce qui fait une énorme différence quand on voyage. Je ne sais pas si cette impression de légèreté est due à un meilleur équilibrage, mais ce qui est sûr, c’est que l’on peut mitrailler toute la journée sans en ressentir le poids. La bague de zoom est très courte et rapprochée, ce qui permet de passer très facilement et rapidement de 70 à 200 mm.

village sur la côte amalfitaine de nuit

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II | 1/200s @ f/2.8, ISO 1250

Quand je photographie des paysages, mon objectif préféré est le 12-24mm GM. Avant sa sortie, il manquait un objectif ultra-grand angle de qualité offrant une très large ouverture. Avec cette version f/2.8, Sony est venu boucler la boucle. L’ayant testé de nuit devant des lumières vives semblables à celles typiques des villages de la côte amalfitaine, j’ai été ébahi de voir à quel point il ne produit pas le moindre reflet. C’était incroyable. De f/11 à f/22, le reflet est quasi inexistant, et que ce soit avec le soleil ou avec des lumières artificielles, on obtient une magnifique étoile alternant branches longues et branches courtes.

crépuscule sur une corniche de la côte amalfitaine

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 12-24mm f/2.8 GM | 13s @ f/14, ISO 200

Dans l’ensemble, même le poids de cet objectif n’a rien d’excessif, ce qui est plutôt remarquable quand on repense à sa rapidité. Autre note très positive : quand on prend des photos avec un temps d’exposition long, on peut enfin utiliser des filtres arrière (des kits 4 ND très abordables) sans avoir à s’accommoder de ces encombrants panneaux de 150 cm hors de prix.

tour au sommet d’une colline d’Italie à la tombée de la nuit

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 70-200mm f/2.8 GM | 1/1250s @ f/2.8, ISO 2500

Pour ce qui est du 70-200mm, l’un de ses avantages est l’excellent travail qu’a fourni Sony afin de limiter le pompage. Même chose pour la modification de la mise au point lors du zoom, ce qui est très utile car cela vous permet de conserver la mise au point sur le sujet alors même que vous jouez sur la distance focale.

Un autre ajout précieux est le bouton de mise au point manuelle directe Full-Time qui, une fois activé, vous permet d’intervenir avec la mise au point manuelle même si le mode de suivi du sujet AF-C est lui-même activé. Pour finir, l’objectif inclut le nouveau mode 3, qui accentue la stabilisation et est tout spécialement conçu pour les situations où le sujet se déplace à grande vitesse.

voilier illuminé au large

© Alessandro Laurito | Sony α7 IV + FE 70-200mm f/2.8 GM | 0.5s @ f/2.8, ISO 2000

Ces deux objectifs – et en particulier le 70-200mm – offrent des performances de mise au point automatique répondant à toutes les situations imaginables. En les utilisant avec mon Alpha 7 IV, il m’est presque impossible de rater une mise au point.
Alessandro Laurito

Alessandro Laurito | Italy

Alessandro Laurito est un photographe et créateur de contenu italien spécialisé dans les paysages

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.