homme admirant le lever du soleil au-dessus des nuages

Par tous les temps

Mickaël Peralta

Se dressant au milieu de l’océan à plus de 900 km des côtes du Portugal, l’archipel de Madère est souvent qualifié de « jardin de l’Atlantique ». Les courants chauds du Gulf Stream qui baignent son rivage y favorisent l’épanouissement des plantes et des fleurs subtropicales, et ses criques et canyons regorgent de verdure. Ses hautes terres montagneuses offrent quant à elles une tout autre facette. D’épaisses brumes venues de l’Atlantique y dissimulent les anciennes forêts de lauriers, enveloppant les sommets que la neige saupoudre en hiver.

« Cette variété de climats me parle énormément », affirme Mickaël Peralta dans un sourire. Aussi fasciné par cette météo que par les lieux eux-mêmes, « je choisis toujours des destinations où je peux trouver des conditions moins favorables, car cela apporte une atmosphère vraiment particulière à mes photos », explique-t-il. « Je me rends souvent sur ces sites en hiver, au moment où la plupart des touristes vont à l’exact opposé. Pour moi, la météo d’un lieu fait partie intégrante de son caractère », poursuit-il, « et c’est ce qui permet d’obtenir des photos de voyage de qualité. Tout réside dans l’émotion et dans l’ambiance créées. »

montagne reflétée dans un lac immobile

© Mickaël Peralta | Sony α7C + FE 24mm f/2.8 G | 1/320s @ f/2.8, ISO 800

« Même si le temps est mon ami », poursuit Mickaël, « je n’ai évidemment aucun pouvoir sur lui. Comme à mon habitude, j’ai donc veillé à choisir le bon itinéraire pour ce voyage à Madère, durant lequel j’ai testé le Sony Alpha 7 IV et l’Alpha 7C pour la première fois. Je me suis mis en quête des sites les plus spectaculaires, en sachant qu’en étant au bon endroit, le reste suivrait forcément. Par chance, ce ne sont pas les options qui manquent à Madère. L’immense paysage volcanique alterne entre pics, océans et cascades, et marcher d’un site à l’autre est aussi une vraie partie de plaisir. »

Combinant point de vue parfait et météo captivante, Mickaël cherche à trouver le bon équilibre dans ses photos. Lumière, mise au point et cadrage se synchronisent alors pour donner des images comme ce portrait d’un arbre mort dans un moment de grâce. « Le sentiment de magie provient du soleil couchant et des nuages qui dansaient autour des montagnes », explique-t-il. Capturé avec le Sony Alpha 7 IV associé à l’objectif FE 24 mm f/1.4 GM réglé sur f/1.4, ce cliché montre aussi la manière dont Mickaël aime concentrer la mise au point sur ses sujets de façon à leur donner de la profondeur et à offrir une perspective plus intimiste.

arbre nu sur un flanc de montagne brumeux

© Mickaël Peralta | Sony α7 IV + FE 24mm f/1.4 GM | 1/8000s @ f/1.4, ISO 100

Bien évidemment, travailler avec la météo ne veut pas seulement dire attendre après de fugaces couchers de soleil. « Une autre des images de Madère que j’adore est celle où l’on voit mon ami aux côtés d’un autre de ces vieux arbres tordus », explique-t-il. « Elle fait le récit du pouvoir qu’à la nature de changer rapidement l’atmosphère qui se dégage d’un lieu. Pour prendre ce cliché, aussi capturé avec l’Alpha 7 IV et le 24 mm GM, j’ai augmenté l’ISO de façon à tenir compte de la morosité du brouillard. »

homme prenant un arbre en photo dans un épais brouillard

© Mickaël Peralta | Sony α7 IV + FE 24mm f/1.4 GM | 1/3200s @ f/1.8, ISO 800

Pour une autre image de ce voyage, prise cette fois avec le Sony Alpha 7C et l’objectif FE 24 mm f/2.8 G, « j’ai fait en sorte de cadrer mon ami à travers l’ouverture d’un arbre rocheux avec la montagne en arrière-plan », explique Mickaël, « créant l’impression d’une photo dans une photo. L’Alpha 7C et les objectifs de la série G sont ultra compacts et pratiques en voyage. Ils se combinent pour offrir des résultats professionnels via un appareil qui tient dans la poche. »

homme prenant une photo à l’entrée d’une grotte

© Mickaël Peralta | Sony α7C + FE 24mm f/2.8 G | 1/640s @ f/2.8, ISO 100

Pour ce qui est du Sony Alpha 7 IV, « il s’agit vraiment d’une évolution de l’Alpha 7 II », explique Mickaël, « j’adore son écran ajustable qui se prête aux angles de vue très hauts ou très bas, ainsi qu’aux prises de vue à hauteur de ceinture. Par ailleurs, il est très léger et la qualité des fichiers Raw issus de son capteur de 33 Mpx est incroyable. C’est essentiel pour moi qui développe toujours mes images dans Lightroom afin d’obtenir le maximum de détails dans les zones d’ombre et de lumière, et de pouvoir choisir un étalonnage colorimétrique qui correspond à mon style. »

En terme de style visuel, Mickaël aime s’en tenir aux objectifs grand angle standard plutôt qu’à des focales immenses. « J’utilise principalement le modèle FE 24 mm f/1.4 GM », confie-t-il, « il me permet de capturer le caractère naturel des paysages sans en déformer les proportions, comme le font certains objectifs beaucoup plus grands. Relativement compact, il dispose de cette large ouverture dont j’ai besoin pour les prises de vue à main levée, pour travailler dans des conditions de faible luminosité ou encore pour concentrer l’attention sur le sujet. »

Tout comme les objectifs GM et G de Sony, les Alpha 7 IV et 7C présentent tous deux une excellente étanchéité, ce qui en fait des partenaires d’aventures idéaux pour Mickaël. « Je pense vraiment continuer à orienter ma photographie dans cette voie », conclut-il, « en partant en quête de scènes dramatiques, tout en restant fidèle à la réalité des paysages que je découvre. Cette approche fonctionne par tous les temps. Il est important pour moi de transmettre toutes les émotions que je ressens quand je capture ces magnifiques endroits, et mon matériel Sony m’aide à y parvenir. »

Mickaël Peralta

Mickaël Peralta | France

« Mon travail de photographe m’amène à voyager et à poursuivre la lumière à travers le monde. Pour moi, il s’agit du secret au cœur des plus belles photos. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.