Une femme est penchée, sa tête posée dans ses mains

Le mariage parfait

Sandra Åberg

Connue et reconnue sur la scène internationale pour ses photos de mariage et de mode aux teintes pastel, et son univers onirique et romantique, la photographe professionnelle Sandra Ålberg semble avoir trouvé l'objectif idéal. « J'utilise des objectifs Sony depuis des années, et notamment le FE 50 mm F1.4 ZA, le FE 55 mm F1.8 ZA et le FE 85 mm F1.4 GM, explique-t-elle, mais pour de très nombreuses raisons, le nouveau FE 50 mm F1.2 GM est de loin le meilleur. J'aime son rendu, sa polyvalence et la liberté qu'il me laisse pour cadrer mes portraits. J'adore le rendu de mon 85 mm F1.4, mais le fait d'être un tout petit peu plus près fait vraiment la différence. Le simple fait de disposer d'un peu plus de contexte me permet de rester connectée comme je le souhaite. »

Une femme pose avec un vélo sous le soleil de l'après-midi

© Sandra Åberg | Sony α1 + FE 50mm f/1.2 GM | 1/1250s @ f/1.2, ISO 100

« Évidemment, l'ouverture F1.2 est un avantage énorme pour le type d'images que je cherche à créer, poursuit Sandra, elle apporte justement l'aspect éthéré que je recherche. Elle crée ce magnifique effet bokeh parfaitement homogène autour du sujet, qui se retrouve au centre d'un cadre d'une infinie douceur. Tout semble léger et aérien, et on conserve néanmoins la connexion humaine au cœur de l'image, centrée sur le regard. Même avec l'ouverture la plus large, les zones qui doivent être nettes le sont parfaitement. »

Portrait d'une femme avec ses mains sur ses hanches

© Sandra Åberg | Sony α1 + FE 50mm f/1.2 GM | 1/1000s @ f/1.2, ISO 100

Tout cela est parfaitement cohérent avec le style caractéristique des portraits de Sandra, où l'on retrouve des sujets sublimés, enveloppés de lumière. « Que ce soit pour une mariée ou un mannequin, explique-t-elle, je veux qu'elle sente qu'elle est unique, qu'elle est le centre du monde. Le procédé consiste, en substance, à jouer sur les contre-jours, avec le soleil ou mes propres lumières. Cela contribue vraiment à mettre le sujet en valeur, et avec la mise au point précise que j'arrive à obtenir avec cet objectif, les sujets sont sublimés et deviennent de véritables icônes. »

Pour travailler en contre-jour tout en conservant une mise au point et un contraste parfaits, un objectif doit pouvoir gérer les reflets, et pour Sandra, le FE 50 mm F1.2 GM excelle en la matière. « En attendant que le soleil soit assez bas pour démarrer la prise de vue, j'ai fait quelques tests géniaux dans un contre-jour avec un soleil très fort. Ça a super bien fonctionné, poursuit-elle. Puis, quand on a réellement démarré la séance au coucher du soleil, on a réussi à capter l'œil du sujet à chaque prise. Avant, c'était toujours très compliqué. Si vous vouliez photographier avec une large ouverture, on avait beaucoup de perte parce que la mise au point était mauvaise. »

Une femme habillée d'une robe blanche aérienne pose sous le soleil de l'après-midi

© Sandra Åberg | Sony α1 + FE 50mm f/1.2 GM | 1/4000s @ f/1.2, ISO 100

« Et je ne facilite pas la tâche des objectifs, plaisante-t-elle, parce que j'aime réaliser mes prises de vue derrière du verre ou du tissu, ou même derrière des feuilles, pour obtenir de généreux bokeh au premier plan. Les gens me prennent pour une folle quand ils me voient grimper dans un buisson, mais quand on peut photographier à F1.2, tous les éléments au premier plan peuvent ajouter ces dimensions et cette profondeur à une scène, avec un arrière-plan tout en douceur, apportant ainsi du relief au sujet. » Sandra réalise des prises de vue à travers différents objets pour ajouter du relief à ses photos, notamment du verre couvert de gouttes d'eau, des tissus brodés et des végétaux, chacune de ces matières soulignant subtilement l'effet irréel, sans jamais perdre en netteté.

Portrait serré d'une femme sous le reflet du soleil

© Sandra Åberg | Sony α1 + FE 50mm f/1.2 GM | 1/125s @ f/10, ISO 320

« L'objectif est non seulement rapide et précis, mais il est en plus extrêmement silencieux, poursuit Sandra, et parce qu'il utilise des électroaimants, il ne produit ni cliquetis ni bruit d'engrenage, ce qui est génial pour les mariages par exemple, ou dans toutes les situations où je dois rester discrète. C'est aussi un atout quand je réalise des portraits classiques, quand les personnes sont intimidées par l'appareil photo. Ils ne veulent pas de bruit parasite et je veille à ce que rien ne puisse altérer la connexion qui s'installe entre nous. »

Une femme tient une rose au dessus de son oeil.

Caption: © Sandra Åberg | Sony α1 + FE 50mm f/1.2 GM | 1/1250s @ f/1.2, ISO 100

Grâce au FE 50 mm F1.2 GM, Sandra parvient à obtenir exactement l'image qu'elle a en tête. Elle pense aussi que l'objectif peut changer sa façon de travailler à l'avenir.

« Je vais pouvoir m'amuser beaucoup plus grâce à cet objectif, explique-t-elle. Le fait de passer du reflexe numérique à un appareil Sony m'a grandement facilité la tâche en matière de mise au point. Et maintenant, avec ce nouvel objectif monté sur un appareil photo comme le Sony Alpha 1, je peux aller encore plus loin et travailler avec une plus grande ouverture, sans risque. Les artistes ont besoin de pouvoir faire confiance à leur outil pour respecter leur vision. Auparavant, faire des prises de vue à F1.2 était extrêmement difficile. Tellement difficile que la plupart des photographes de mariage ne s'y risquaient même pas. Cet objectif permet de travailler en toute confiance, de s'amuser et d'être encore plus créatif. Le Sony Alpha 1, doté de capacités exceptionnelles comme le suivi des yeux, et l'objectif 50 mm F1.2, c'est un duo de choc. »

Produits présentés

Sandra Åberg

Sandra Åberg | Denmark

« Lorsqu’une chose vous excite tout autant qu’elle vous effraie, c’est probablement que vous devriez vous lancer. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.