Mise au point de l’image

Kenton Thatcher | Transparence

Lorsqu’un vieil ami m’a montré un projet sur lequel il travaillait depuis un moment, j’en ai tout de suite décelé le potentiel. Ce projet consistait en une installation lumineuse en contrebas d’une piscine, autrement dit tout un monde de possibilités qui a commencé à mettre mon esprit de photographe en ébullition. Dans la foulée, je discutais avec le propriétaire des lieux, plein d’idées en tête, et je prenais quelques clichés tests.

C’est alors qu’il m’a sollicité pour prendre ses filles en photo autour de la piscine. J’ai hésité, car cela ne correspondait pas à ce que je voulais faire, mais j’ai finalement accepté à condition qu’il me laisse revenir pour mettre en place des idées qui nous satisferaient tous.

Pendant les mois qui ont suivi, beaucoup d’idées et de concepts ont fait leur chemin. J’ai ajusté chaque petit détail, comme la couleur et le style du maillot de bain idéal, et j’ai surveillé les prévisions météo, ce qui était le plus important. Il nous fallait un jour sans vent, très ensoleillé et au ciel bleu pur. Je voulais que l’eau soit aussi translucide que possible.

trois jeunes femmes faisant la planche dans une piscine

© Kenton Thatcher | Sony α7R III + FE 24-70mm f/2.8 GM | 1/80s @ f/13, ISO 320

Le jour de la séance photo, j’ai passé le plus clair de mon temps sur un balcon surplombant la piscine. Ce n’est que quand je suis redescendu, pour remercier les filles d’avoir été si patientes et d’avoir passé des heures dans l’eau à ma demande, que j’ai aperçu l’image que vous avez sous les yeux. C’était presque trop beau pour être vrai, tous les éléments s’accordaient parfaitement.

Pour cette séance, j’ai utilisé le Sony Alpha 7R III associé à l’objectif FE 24-70 mm f/2.8 GM et pour réduire la luminosité de presque 2 points de valeur d’exposition, j’ai fait appel à un filtre polarisant pour atténuer le reflet de l’eau. Afin d’assurer la netteté de chaque sujet, je devais faire en sorte que la profondeur de champ soit suffisamment grande, raison pour laquelle j’ai opté pour une sensibilité ISO de 320 et une ouverture de f/13. Je savais que le capteur extraordinaire allait me permettre d’imprimer la photo en grand format sans aucun bruit d’image.

Même si je capture mes clichés au format RAW, j’ai tendance à régler la prévisualisation des images au format JPEG sur mes propres caractéristiques pour me donner une idée précise des modifications à apporter lors de la phase d’édition en studio. Pour cette image-ci, j’ai choisi le mode Éclatant, mais avec une saturation basse.

Pour un tel cliché, j’aurais normalement placé mon appareil sur un trépied, mais le temps m’était compté. Les filles étaient déjà dans l’eau depuis deux ou trois heures ; il fallait prendre cette photo avant que la magie ne disparaisse. Par miracle, nous sommes parvenus à rassembler nos dernières forces pour terminer la journée sur une note fantastique.

Le caractère tranquille et paisible de l’image me ravissent, mais ce que vous ne voyez pas, ce sont les nombreuses semaines de préparation qui ont permis ne serait-ce que de mettre en place la séance photo.

Produits présentés

Kenton Thatcher

Kenton Thatcher | Portugal

« La photographie est mon outil de communication. J’en ai appris bien plus sur la vie à travers un objectif et en écoutant les histoires de mes modèles que dans les livres, mais encore une fois, je suis dyslexique. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.