Alice Greenfield avec un Sony a7m4 sur les genoux

La photographie contemplative

Alice Greenfield

Je prévoyais un voyage au Portugal depuis un moment et je tenais à faire en sorte que ma sacoche pour appareil-photo soit aussi petite et légère que possible, alors au lieu de prendre ma gamme habituelle d'objectifs plus grands, j'ai pensé que ce serait une bonne occasion de tester le trio des excellents objectifs compacts Sony G de 24, 40 et 50mm.

objectif Sony fe 40mm f2-5

J’ai d’abord été impressionnée par leur aspect compact et léger, malgré la structure en métal. Dans la main, ils semblaient solides et bien conçus. J’ai tout de suite beaucoup apprécié leur taille uniforme, ce qui voulait dire que je n’avais besoin que d'un jeu de filtres ND polarisants. Le fil du filtre de chaque objectif est de 49mm, ce qui veut également dire que tous les accessoires sont petits et compacts. Ceci permet de faire des économies et de gagner de l’espace dans la sacoche, ce qui est très important pour moi quand je fais de la randonnée, quand je vis en camping-car et/ou quand j’explore de nouvelles villes. J'ai souvent des problèmes de mal de dos, donc le fait d'avoir une sacoche légère (sans compromis sur la qualité et les résultats professionnels) est l’un des facteurs les plus importants en voyage.

Lorsqu’on voyage et qu’on se déplace beaucoup, on fait des erreurs. Le fait de mettre et de sortir des objectifs d'une sacoche pour appareil photo peut les endommager, mais je sentais que la qualité G éliminerait cette pression. Les objectifs semblaient résistants, fiables et solides - pas en plastique ni bon marché. Le verre exposé à l’avant est petit, ce qui veut dire que les risques d’érafler ou d’endommager les éléments de face sont moindres.

Alice Greenfield tenant un Sony a7m4 with sel24f28g

Dès que j’ai commencé à faire des clichés, j’ai rapidement été impressionnée par la qualité de l'image de chaque objectif. Pour moi, le 50mm est spectaculaire. En regardant à nouveau certaines images, j'ai du mal à croire à quel point elles sont nettes, sans avoir l’air trop numériques, et les couleurs sont pures et vives. Sam (le vidéaste du film) et moi-même avons été vraiment fascinés par les facteurs de flare et le flou (bokeh) créé par chaque objectif (par exemple, les reflets de l’eau de flou dans les eaux bleues du Portugal). La forme de chaque flare était très différente - nous les aimions tous lorsque nous en avions besoin pour créer. Les objectifs sont tous de la même taille, et pourtant il existe différents éléments optiques pour différentes distances focales. Le verre ED aide à éliminer les aberrations chromatiques et l’effet « fringing » des couleurs, ce qui n’est pas passé inaperçu.

un homme debout sur une plage, projetant une ombre allongée

© Alice Greenfield | Sony α7 IV + FE 50mm f/2.5 G | 1/2500s @ f/2.5, ISO 100

Le 24mm est une distance focale largement appréciée des photographes et vidéastes de paysages ruraux ou urbains. Lorsque j’étais au Portugal, j'ai choisi d'utiliser cet objectif pour capturer les fronts de falaise, les petites plages et les formations rocheuses intéressantes. J’ajoute toujours un sujet humain à mes paysages et l’objectif permettait vraiment de séparer le sujet de l’arrière-plan dans ces cas-là. J'ai décidé d’enfreindre les règles et d’utiliser cet objectif pour les portraits en ville - et c’est là que j’ai remarqué peu de déformation et une performance remarquable dans des conditions de faible éclairage. Aux heures les plus crues de la journée, le contraste des ruelles dans l’ombre a vraiment poussé l’objectif.

L’objectif qui m’a le plus fasciné a été le 40mm, car c’est une distance focale que je n’utilisais pas du tout, mais qui aujourd'hui me semble incontournable. C’est le type d’objectif que vous pouvez avoir toute la journée et vraiment apprécier. Cela semblait être la distance focale évidente pour le documentaire et la photographie de rue. L’entre-deux idéal entre le 24mm et le 50mm. Je me suis souvent sentie tiraillée entre le 40mm et le 50mm, car tous deux sont très performants, en toutes circonstances.

Quand j’évaluais mes clichés au moment du montage, je me retrouvais à me demander à quoi aurait ressemblé l'image avec un objectif plus large. J’adore ce mystère. Ces deux objectifs m’ont vraiment surprise.

verres de vin et assiettes sur une table en terrasse

© Alice Greenfield | Sony α7 IV + FE 40mm f/2.5 G | 1/250s @ f/2.8, ISO 100

Associé à mon Alpha 7 IV, chaque objectif était très agréable à manipuler. J’avais peur qu’ils ressemblent à un objectif style « pancake » mais dans l’ensemble, la présentation et l’utilisation étaient parfaites. Quand je voyage, je n’aime pas trop montrer mon équipement, et cet ensemble est idéal pour ne pas attirer l'attention inutilement.

J’aime le format compact que je peux ranger rapidement. Cet ensemble est donc idéal. Lorsque j'étais au Portugal, on terminait à l’aube et on sortait pour le brunch : je pouvais mettre les objectifs dans ma sacoche et je laissais mon appareil sur la table. Un peu comme un accessoire, mais bourré de qualité.

plage déserte avec des parasols en osier

© Alice Greenfield | Sony α7 IV + FE 50mm f/2.5 G | 1/2000s @ f/2.5, ISO 80

Chaque objectif semblait avoir des caractéristiques équivalentes sur la table. Pour la photographie, j’utilise la mise au point automatique en permanence, mais pas pour la vidéo - passer de l’un à l'autre était très facile. Les levers de soleil étaient souvent magnifiques et nets au Portugal, parfaits pour capturer les côtes rocheuses avec leurs grottes et leurs fronts de falaise. Tôt le matin, avant que le soleil n’atteigne les ombres des falaises, les objectifs permettaient une mise au point ou un cliché des détails sans problème. Lorsque le soleil est haut, c’est très cru et lumineux et là encore, les objectifs ne cherchaient pas et ne se perdaient pas - en particulier lors de prise de clichés avec rétroéclairage en utilisant des éclats de soleil dans la composition. Ceci illustre l’excellente gamme dynamique de l’Alpha 7 IV - mais les excellents G et des ouvertures allant jusqu'à f/2.5 permettaient de capturer n’importe quel paysage.

Alice Greenfield regardant dans le viseur de son Sony a7m4

Je suis quelqu’un de très tactile et je n’arrête pas de toucher mon objectif quand je travaille - cela date de l'époque où j’utilisais une caméra et où je faisais la mise au point manuellement. Changer l’ouverture à la main avec un bouton est un excellent moyen de se sentir plus connecté au processus photographique. La bague est fine, mais striée et facile à distinguer de la bague de mise au point. Lorsqu’on manipule la bague, elle s’enclenche et ne peut pas sortir par erreur. Le fait de savoir que l'on peut passer à une bague d'ouverture fluide et lisse (mais pas trop lisse) est idéal pour les vidéastes.

image floue d’une personne qui traverse le cadre

© Alice Greenfield | Sony α7 IV + FE 24mm f/2.8 G | 1/13s @ f/2.8, ISO 125

Pour moi, ces objectifs ont été très stimulants à utiliser, en particulier le 40mm qui m'a tant surprise. J'ai adoré leur simplicité et leur aspect pratique, moins veut vraiment dire plus ! En tant que photographe, le fait de compliquer son équipement peut être catastrophique. Pour un utilisateur du zoom superactif, les objectifs de qualité sont l’idéal pour une expérience plus contemplative de la photographie, permettant ainsi à votre vision créative de prendre vie. Il s’agit d'objectifs que l’on peut prendre, ranger dans sa sacoche sans souci (ni poids) et toujours emporter un objectif plein de qualité qui durera une vie. De la structure en métal aux marquages gravés plutôt que peints, tout est fait pour offrir une expérience de qualité. Que vous soyez en mesure d’avoir le trio complet ou pas, chaque objectif offre des facteurs uniques avec la garantie qu’ils peuvent être utilisés sur de nombreux systèmes sans miroir de Sony. Le trio complet permettra à un photographe de voyage ou de documentaire de créer les histoires et les compositions désirées avec des distances focales variées sans se ruiner ni s’épuiser !

On dirait bien que les bonnes choses arrivent toujours par trois.

Produits présentés

Alice Greenfield

Alice Greenfield | UK

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.