couple de jeunes mariés évoluant au milieu de leurs amis

Des instants précieux

Yannick Zurflüh

« J’avais l’habitude de dire que la photographie de mariage, ce n’était vraiment pas pour moi », s’amuse Yannick Zurflüh, « mais aujourd’hui, c’est l’activité que je préfère par-dessus tout. » En effet, après avoir décidé d’étudier l’économie et la gestion d’entreprise, son but était de trouver « un vrai métier, en costume ! ». Passionné de photographie, ce qui n’était alors qu’un passe-temps a commencé à prendre de plus en plus d’importance dans sa vie.

gros plan d’un couple sur le point de s’embrasser

© Yannick Zurflüh | Sony α9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/125s @ f/2.0, ISO 400

Au premier abord, les clichés de mariage pris par Yannick ont un aspect documentaire et spontané, mais on s’aperçoit vite qu’ils transportent une émotion plus profonde, une connexion plus intense avec les sujets qui donne l’impression d’avoir soi-même assisté au mariage. « Je prends toujours plaisir à immortaliser ces moments authentiques », nous confie-t-il, « les détails qui surviennent entre deux étapes du planning, comme lorsque les grands-parents partagent un instant de joie qui les rend rêveurs, ou que des amis échangent un regard complice pendant les discours. Ce sont des moments que l’on ne peut déceler qu’en faisant partie de l’événement. »

couple âgé souriant sur le point de s’enlacer

© Yannick Zurflüh | Sony α9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/800s @ f/1.4, ISO 100

« Dans ce but, je dois parvenir à m’intégrer, c’est-à-dire boire, manger et partager les émotions avec eux », poursuit-il. « C’est pour cette raison que je prends le temps de connaître le couple avec lequel je travaille. Je les invite à dîner avec moi et ma partenaire, puis je prends régulièrement des nouvelles jusqu’au jour de l’événement, voire après. En réalité, j’ai rencontré une grande partie de mes amis proches en photographiant leur couple ! Sans aucun doute, il s’agit davantage d’une expérience sociale que d’une simple mission de photographe. »

Une telle approche humaine nécessite un appareil photo et des objectifs adaptés, une association capable de refléter la vision du monde du photographe et de l’aider à travailler. Ainsi, Yannick choisit généralement de combiner ses deux boîtiers Sony Alpha 9 avec les objectifs FE 35 mm f/1.4 ZA et FE 50 mm f/1.4 ZA.

« Je veux rester proche de mes sujets, sans que l’image en soit déformée », déclare-t-il. « Ces objectifs me permettent de prendre en photo l’histoire telle que je la vois se dérouler. Avec des distances focales plus longues, certaines personnes ne verront pas forcément la différence, mais elles la ressentiront, car l'on s'éloigne de la vision humaine. »
demoiselle d’honneur aidant la mariée à s’habiller

© Yannick Zurflüh | Sony α9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/400s @ f/1.8, ISO 1250

« La rapidité des ouvertures offertes par ces objectifs de haute qualité apporte un élément supplémentaire : le calme », ajoute Yannick, « qui peut s’avérer crucial au milieu de la frénésie d’un mariage. Je choisis presque toujours une ouverture très large pour mes photos, qui sont très nettes à f/1.4. J’ai vraiment besoin de pouvoir isoler le sujet, ce qui ne fonctionne pas tellement avec un zoom à f/2.8. Actuellement, je peux prendre toutes mes photos avec une ouverture très large, pour leur donner un aspect beaucoup plus pur et tranquille, ce qui crée ces moments de quiétude incroyables en pleine célébration. »

Associé à ses objectifs Sony, l’Alpha 9 offre « ce qui pourrait être l’élément le plus important pour la photographie de mariage », affirme Yannick, « à savoir le silence. Cela change tout. Quiconque a déjà utilisé un obturateur mécanique pour prendre un mariage en photo dans une petite église le sait, car on dirait qu’une guerre fait rage en fond alors que tout devrait être paisible. Le silence permet également d’accéder à un niveau supérieur d’intimité ; vous ne pouvez pas savoir le nombre d’hommes que j’ai photographiés en train de pleurer ! Avant, l’appareil les rendait nerveux, mais à présent, tout le monde se sent plus à l’aise, moi compris. »

mariée mangeant un sandwich avant la cérémonie

© Yannick Zurflüh | Sony α9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/2500s @ f/2.0, ISO 640

Puisqu’il travaille avec des ouvertures très larges sur des moments qui ne se reproduiront pas, la précision de la mise au point est essentielle pour Yannick, qui considère là encore que l’Alpha 9 répond à toutes les exigences. « Je peux prendre 5 000 clichés sachant qu'ils seront tous nets », explique-t-il, « sans compter que je peux aussi utiliser mon appareil à hauteur de buste, en composant sur l’écran et en laissant le suivi AF en temps réel faire le reste du travail. Aucun photographe qui aime le contact avec les gens ne veut se transformer en appareil photo ambulant, le visage dissimulé. De cette manière, je peux interagir avec les autres ou regarder ailleurs, ce qui rend mon travail moins intrusif, moins perturbant et plus proche des sujets. »

une mère enlaçant sa fille avant la cérémonie

© Yannick Zurflüh | Sony α9 + FE 35mm f/1.4 ZA | 1/500s @ f/1.6, ISO 160

Maintenant que la situation revient peu à peu à la normale après la pandémie, Yannick est impatient de retrouver cette proximité. « J’ai occupé tous ces mois avec des projets publicitaires », nous raconte-t-il, « mais ce sont les mariages qui me rendent vraiment heureux. Si c’est le cas, c’est en partie parce que je veux créer de la valeur à long terme. Dans ce monde, tout va très vite, mais je souhaite que mes images apportent encore de la joie aux petits-enfants de mes couples. Ce sont eux qui constituent mon vrai public : la nouvelle génération, qui voudra savoir d’où elle vient et connaître tous les petits détails importants. Je ne parle pas que des grands moments de la cérémonie, mais aussi du décor, de la tenue des invités, de la convivialité, et de toutes ces marques d’affection qui rendent chaque mariage unique. »

Yannick Zurflüh

Yannick Zurflüh | Switzerland

« Le plus important chapitre reste à venir. Tournons-en quelques pages ensemble. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.