Les bases de l'enregistrement vidéo

    L'enregistrement vidéo se distingue de la prise de photos par certains concepts et principes. Une fois que vous aurez compris ce qu'est la vidéo et les différences entre les vidéos et les photos, vous vous rapprocherez de votre style propre en matière d'enregistrement vidéo.

    Taux de rafraîchissement

    Les vidéos se composent d'une série d'images fixes. Comme dans les folioscopes (flipbooks) ou les animations simples, les sujets dans les vidéos prennent vie par le passage subtil d'une image à une autre.

    Le nombre de frames ou d'images par seconde (ips) est appelé le taux de rafraîchissement.

    Image montrant le frame (A) et le nombre d'images par seconde, ou le taux de rafraîchissement (B)

    • A : frame
    • B : nombre d'images par seconde ou taux de rafraîchissement

    Ainsi, les émissions de télévision comme celles de la télévision numérique terrestre, par exemple, sont généralement enregistrées à 30 ips et les films à 24 ips. Plus cette valeur ips est élevée, plus la vidéo sera fluide et naturelle.
    Pour stocker des vidéos, les appareils photo doivent enregistrer des quantités de données beaucoup plus importantes, beaucoup plus rapidement que lors de la prise de photos. Il est donc judicieux d'utiliser des cartes mémoire haute capacité prenant en charge des normes de transfert à haute vitesse.

    Remarque : Avec certaines cartes mémoire, il peut être impossible d'enregistrer des vidéos, car les cartes ne répondent pas à ces normes.

    Contrôle de l'exposition

    Les réglages de l'exposition contrôlent la quantité de lumière entrant dans l'appareil photo. Ce facteur clé affecte le montage et l'image finale. Grâce à l'équilibre entre l'ouverture (nombre f ou f/N), la sensibilité ISO et la vitesse d'obturation (SS), qui composent l'exposition, vous pouvez modifier l'apparence et l'atmosphère de vos vidéos.

    Prise de photos

    • 1 : degré d'effet bokeh
    • 2 : luminosité
    • 3 : temps d'ouverture de l'obturateur

    Lors de la prise de photos (images fixes), vous contrôlez généralement les trois éléments.

    Enregistrement de vidéos

    Pour la vidéo, en revanche, la vitesse d'obturation est habituellement fixe. Vous contrôlez l'exposition par les autres éléments : l'ouverture et la sensibilité ISO.
    Dans ce cas, le réglage de la vitesse d'obturation est déterminé par le taux de rafraîchissement, expliqué ci-dessus. Il existe ici une directive spécifique pour la vidéo : choisissez une vitesse d'obturation qui, exprimée en secondes sous forme de fraction, est de 1 sur un dénominateur équivalent à deux fois le taux de rafraîchissement. Si aucune vitesse d'obturation disponible ne correspond exactement à cette valeur, choisissez la valeur la plus proche.

    Taux de rafraîchissement Vitesse d'obturation
    24p 1/50 s
    30p 1/60 s
    60p 1/125 s
    120p 1/250 s

    Ainsi, pour un taux de rafraîchissement de 24p, la vitesse d'obturation devrait être de 1/50, ou pour 30p, la vitesse d'obturation devrait être de 1/60, et ainsi de suite.

    Remarques :
    • La vitesse d'obturation, entre autres réglages, varie considérablement entre les photos et les vidéos. Faites attention lorsque vous utilisez le même appareil pour la prise de photos et pour des vidéos.
    • Sur des appareils photo équipés de la fonction Memory Recall (Rappel de mémoire), vous pouvez enregistrer à l'avance des réglages distincts pour les photos et les vidéos et les rappeler instantanément selon vos besoins.
      Photo de la molette de sélection de mode du ILCE-7M3
      Même si vous disposez de réglages distincts pour les photos et les vidéos, vous pouvez facilement les rappeler à l'aide de la molette de sélection de mode. (Illustration du ILCE-7M3)

    Flou du sujet (effet de flou)

    La plupart des photographes expérimentés trouvent que les vitesses d'obturation de 1/50 ou 1/60 seconde sont assez lentes, mais ce sont des vitesses idéales pour l'enregistrement vidéo. Il y a une bonne raison à cela.
    Pour capturer un instant dans le temps pour des sujets se déplaçant rapidement, les photographes gèlent souvent les sujets sans aucun flou en prenant des photos à des vitesses d'obturation élevées.
    Pour obtenir un mouvement fluide dans les vidéos, dans lesquelles un effet de flou est souhaitable, l'approche de base est de définir une vitesse d'obturation lente pour obtenir la juste quantité de flou.

    • 1/1000 s
      Image capturée à une vitesse d'obturation de 1/1000 s
    • 1/60 s
      Image capturée à une vitesse d'obturation de 1/60 s

    Vue comme des frames individuels, une image capturée à 1/1000 secondes peut sembler l'emporter largement sur une image floue capturée à 1/60 secondes, mais en lecture de vidéo continue, la première semblera saccadée tandis que la dernière semblera plus naturelle.

    Éviter les problèmes liés à un éclairage scintillant

    Lorsque vous enregistrez à l'intérieur ou de nuit, les lumières scintillantes peuvent provoquer des bandes horizontales ou une décoloration partielle dans vos vidéos. L'éclairage par des lumières fluorescentes et d'autres sources de lumière peut sembler constant, mais en réalité, il scintille très rapidement et de manière répétée. Les problèmes apparaissent lorsque ce scintillement ne coïncide pas avec le fonctionnement de l'obturateur de l'appareil photo.

    Les cycles de scintillement sont déterminés par les fréquences d'alimentation en vigueur dans la région. Ainsi, on pense à adapter la vitesse d'obturation à la synchronisation du scintillement pour éviter ce problème.

    Fréquence de l'alimentation Vitesse d'obturation
    50 Hz 1/50 s ou 1/100 s
    60 Hz 1/60 s ou 1/125 s
    Image capturée à une vitesse d'obturation de 1/200 s
    vitesse d'obturation 1/200 s
    Image capturée à une vitesse d'obturation de 1/50 s
    vitesse d'obturation 1/50 s