kenton thatcher avec son sony a7rm5

Alpha 7R V | Photographie de mode

Kenton Thatcher

Je m’appelle Kenton Thatcher et je suis originaire de Londres, en Angleterre. À seulement 14 ans, j’ai commencé à me plonger dans le monde de la photographie grâce à la passion de mon père pour les appareils et les chambres noires. J’ai alors documenté ma vie de collégien avec mon propre appareil, et à 17 ans, je me suis mis à parcourir la planète pour officier comme assistant des photographes les plus talentueux et reconnus du monde.

Je continue à voyager, mais je vis désormais à Lisbonne depuis 25 ans. C’est là que j’ai acquis ma réputation et que je suis devenu l’un des principaux portraitistes et photographes publicitaires et lifestyle du pays. J’ai la chance de disposer de mon propre studio, qui est maintenant l’un des épicentres de la créativité et de l’innovation du Portugal et qui offre un espace de travail privilégié aux designers et aux artistes.

modèle vêtue d’une robe noire sur fond de falaise blanche

© Kenton Thatcher | Sony α7R V + FE 24-70mm f/2.8 GM II | 1/500s @ f/5.6, ISO 100

Vous avez été l’un des premiers photographes professionnels à tester l’Alpha 7R V. Quelles sont vos premières impressions et quelles sont les fonctionnalités les plus intéressantes selon vous ?

J’étais absolument ravi de compter parmi les privilégiés à qui Sony a demandé de tester le nouvel Alpha 7R V, et je dirais que ce modèle est assez nettement supérieur à son prédécesseur.

Premièrement, j’adore l’expérience de prises de vue avec ce nouvel appareil : sa poignée confortable offre beaucoup de place pour les mains, et il est parfaitement équilibré. J’ai vraiment l’impression de travailler avec une extension de moi-même.

Le nouvel écran LCD 4 axes multi-angles apporte également beaucoup, notamment pour les clichés en contre-plongée : il évite dans ce cas d’avoir à se coucher par terre. Le nouvel autofocus à IA constitue bien sûr également une formidable avancée dans le secteur – son prédécesseur, l’autofocus Eye, était excellent et je l’adorais pour mes prises de vue, mais avec celui-ci, il est quasiment impossible de rater sa photo. Il détecte instantanément la position des yeux en se basant sur la posture du sujet, même si ses yeux et son visage sont cachés.

En outre, cet appareil peut faire la mise au point sur la surface de l’œil, ce qui est particulièrement utile pour le genre de photos que je prends.

kenton thatcher debout face à une falaise et photographiant un modèle

En quoi ces fonctionnalités permettront-elles à des photographes/créateurs de contenu comme vous ou spécialisés dans le même domaine, de mieux exprimer leur talent ?

L’Alpha 7R V se love tellement bien au creux de la main, il est tellement confortable, qu’il sera d’une grande aide pour les photographes spécialisés dans le lifestyle, les mariages, les sports et la nature. Vous avez vraiment l’impression qu’il s’agit d’une extension de votre main. La nouvelle technologie d’autofocus à IA est au-dessus de tout ce que j’ai pu essayer jusqu’ici. Vous pouvez courir à côté de votre sujet et obtenir malgré tout des images nettes à coup sûr, même avec des ouvertures énormes. Ses capacités permettent même de faire la mise au point sur l’œil lui-même plutôt que sur les cils – c’est particulièrement précieux lorsqu’on utilise des objectifs à ouverture ultra-rapide.

modèle avec des cercles de lumière multicolores autour du cou

© Kenton Thatcher | Sony α7R V + FE 24-70mm f/2.8 GM II | 0.4s @ f/7.1, ISO 800

L’Alpha 7R V a été conçu pour répondre aux professionnels les plus exigeants en matière de qualité d’image, de fonctionnalité et de mise au point. Pensez-vous que le but est atteint ?

En matière de régularité de l’autofocus, je suis convaincu que l’Alpha 7R V n’a pas de rival. Dans des situations ou pour des poses difficiles, mon Alpha 7R IV pouvait parfois rater la mise au point si le sujet se tournait subitement ou si son visage passait dans l’ombre. Pendant mon test de l’Alpha 7R V, je n’ai pas pris une seule photo un tant soit peu floue, alors que les modèles ne cessaient de changer de position et de bouger tout au long de la session. À mon avis, ce nouvel autofocus basé sur l’IA apporte un niveau de garantie qui démarque clairement cet appareil de la concurrence sur le segment professionnel.

kenton thatcher et son équipe photographient un modèle en extérieur à la nuit tombante

Les objectifs et les accessoires sont également essentiels pour laisser parler sa créativité dans le domaine de la photographie. Quels objectifs et accessoires Sony avez-vous privilégiés lors du test initial et pour quelles raisons les avez-vous choisis ?

Pour ce shooting, j’ai choisi trois objectifs très différents : le FE 70-200mm f/2.8 GM OSS II, le 24-70mm f/2.8 GM II et le 50mm f/1.2 GM. J’ai toujours été impressionné par les objectifs G Masters, et ils ont encore une fois répondu à mes attentes. Ils se sont très bien comportés par rapport à la vitesse de l’autofocus et au capteur 61 mégapixels.

Lorsque le soleil était au zénith, je suis passé d’un zoom à l’autre et la mise au point est restée irréprochable, en particulier avec le 70-200, qui a capté les yeux sans faute à chaque fois. Lorsque la lumière est tombée, je suis passé au 50 mm, qui a lui aussi fourni des performances parfaites.

modèle masculin donnant un coup de pied en extension

© Kenton Thatcher | Sony α7R V + FE 24-70mm f/2.8 GM II | 1/200s @ f/7.1, ISO 100

Quel conseil donneriez-vous aux professionnels qui vous admirent et qui s’intéressent à vos travaux ?

Le monde de la photographie a énormément changé au fil des années, et je pense qu’il est important de garder en tête que tous les photographes connaissent des bons jours et des mauvais. Parfois, on a besoin de beaucoup plus de temps pour obtenir le cliché qu’on a en tête, et la multitude d’images qui défilent tous les jours sur les réseaux sociaux peut être assez décourageante. Si vous aimez vraiment la photo, si vous êtes vraiment passionné(e), vous devez persévérer et vous progresserez naturellement.

Rétrospectivement, je me rends compte que je n’ai cessé de me réinventer au fil des années. J’ai eu plusieurs moments de doute où j’ai pensé que ma carrière touchait à son terme, mais je travaille en fait davantage aujourd’hui que ces 10 dernières années. Le plus important reste de continuer à prendre du plaisir à prendre des photos et de partager son savoir-faire.

Kenton Thatcher

Kenton Thatcher | Portugal

« La photographie est mon outil de communication. J’en ai appris bien plus sur la vie à travers un objectif et en écoutant les histoires de mes modèles que dans les livres, mais encore une fois, je suis dyslexique. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.