Mise au point de l’image

Boni Bonev | Un mariage réussi entre contraste et lumière

Alors que la cérémonie de mariage battait son plein en ce début de soirée au Saint Sofia Golf Club & Spa en Bulgarie, et que les jeunes mariés Betina et Victor venaient à peine de terminer leur première danse, la teinte orange vif du coucher du soleil que j’observais à travers la fenêtre me donna l’idée de ce cliché. Sachant qu’il ne nous restait peu de temps pour profiter de cet instant magique, je me suis précipité vers Betina et Victor pour les inviter à une séance de photos rapide.

Comme la célébration de leur mariage venait juste de commencer, le plus dur fut de les convaincre de quitter leurs proches, ne serait-ce que cinq minutes.

jeunes mariés s’enlaçant devant un coucher de soleil

© Boni Bonev | Sony α1 + FE 135mm f/1.8 GM | 1/6400s @ f/1.8, ISO 100

Pour cette scène, j’ai équipé l’appareil photo que j’utilisais à l’occasion de cette cérémonie, le Sony Alpha 1, d’un objectif Sony FE 135mm f/1.8 G Master. Comme je prenais les photos de loin avec un téléobjectif, les mariés ne pouvaient pas écouter mes instructions. Je leur ai donc demandé d’improviser des poses. Même à cette distance, les images restent incroyablement nettes. L’appareil photo et l’objectif forment un couple parfait.

La gamme dynamique de 15 IL du capteur de 50,1 mégapixels de l’Alpha 1 m’a été particulièrement utile. Elle m’a permis de capturer un maximum de détails dans les hautes et basses lumières, tout en préservant la résolution requise pour faire des agrandissements des clichés pour le couple.

Pour exploiter au mieux la gamme dynamique disponible et obtenir un beau disque solaire orange, j’ai volontairement sous-exposé l’image de 1,7 EV. Lors de la retouche de l’image au format RAW, j’ai simplement éclairci les zones sombres pour révéler les détails. Sans la gamme dynamique du capteur, il aurait été impossible d’atteindre un tel niveau de détail.

J’ai réglé mon appareil photo sur le mode priorité à l’ouverture et choisi une valeur d’ouverture de f/1.8 pour réduire la profondeur de champ. Toutefois, avec une profondeur de champ aussi faible, il aurait suffi que les mariés sortent légèrement de la zone de mise au point pour apparaître flous sur l’image. Pour éviter cela, j’ai opté pour le mode AF-C de façon à effectuer une mise au point automatique en prise de vue continue au moindre mouvement du couple. Comme cette fonction de mise au point a largement fait ses preuves sur cet appareil photo, je pouvais me concentrer exclusivement sur la composition.

La mise au point de l’objectif de 135 mm est juste parfaite : l’optique garantit une excellente netteté et un contraste d’une grande finesse, ce qui permet d’accentuer les détails les plus infimes. Grâce au niveau de résolution offert par le capteur haute résolution, j’ai pu recadrer l’image comme si elle avait été prise avec un objectif de 200 mm. Cela m’a permis d’accroître l’effet de compression entre les sujets, l’arrière-plan et le soleil et de mettre en valeur le soleil.

J’aime particulièrement la lumière chaude du coucher de soleil ; elle donne de jolis contrastes et des silhouettes plus intéressantes et crée une atmosphère romantique tout à fait adaptée à ce type d’événement.

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.