Mise au point de l’image

Cristiano Ostinelli | Le meilleur ami de la mariée

C’est l’un des premiers clichés que j’ai pris après être passé au Sony Alpha 9. Lors d’un mariage au bord du lac de Côme, la mariée avait décidé d’arriver à la cérémonie en bateau. Mais le plus surprenant était qu’elle voulait faire la traversée avec son compagnon à quatre pattes. Comme celui-ci la suivait partout dans sa vie de tous les jours, il était tout naturel pour elle qu’il soit à ses côtés au moment de remonter l’allée centrale de l’église.

C’est ainsi que nous en sommes arrivés à cette situation cocasse : un chien et la mariée côte à côte sur un bateau au beau milieu du lac de Côme, un événement qui ne se produit qu’une seule fois dans une vie en principe.

une mariée et un chien assis sur un bateau sur le lac de Côme

© Cristiano Ostinelli | Sony α9 + FE 12-24mm f/4 G | 1/1000s @ f/8.0, ISO 320

Pour immortaliser ce moment particulier, j’ai choisi d’utiliser l’objectif à très grand angle Sony FE 12-24mm f/4 G, car je n’avais pas assez de recul. L’embarcation était un bateau-taxi vénitien avec un pont en bois poli comme un miroir et semblable à du verre. Je suis tenu d’utiliser un grand angle chaque fois que je fais des prises de vue sur un bateau, car la distance avec le sujet est souvent inférieure à un mètre. Il était primordial, dans le cas présent, de montrer le paysage en arrière-plan, car le lieu choisi pour célébrer ce moment magique avait également son importance. Je savais pertinemment qu’un objectif de 50 mm ou de 85 mm n’offrait pas un angle de vue suffisant, mais que le 12-24 mm ferait parfaitement l’affaire.

L’autre défi de taille était de capturer un maximum de détails, et notamment les détails les plus subtils tels que le travail de la dentelle sur la robe de la mariée ou la splendide fourrure du chien. Grâce à la gamme dynamique de 14 IL offerte par l’incroyable capteur du Sony Alpha 9, il m’était aisé de saisir tous ces détails, à l’instar des poils du chien dans le vent, semblables à une barbe. Ce sont des détails comme celui-ci qui confèrent un plus grand dynamisme à une image et donnent une plus grande force au récit.

J’ai su immédiatement que la photo serait réussie au moment d’observer la scène à travers le viseur électronique de mon Alpha 9. J’avais une vision claire du résultat final avant même d’actionner le déclencheur. Je savais aussi que je pouvais compter sur la rapidité et la fiabilité de l’autofocus pour obtenir une mise au point parfaite sur la mariée, et pouvais donc me concentrer sur la composition.

Lorsque vous faites appel à un photographe comme moi, vous savez que vous obtiendrez des photos de mariage romantiques. Mais il me semble tout aussi exaltant de réussir des clichés qui sortent de l’ordinaire, que ce soit dans le cadre d’un mariage ou pour toute autre occasion. J’aime produire des photos glamour qui interpellent et forcent l’admiration. C’est justement tout l’intérêt de ce cliché et je compte bien continuer dans cette voie grâce à mon plus fidèle compagnon, l’Alpha 9.

Cristiano Ostinelli

Cristiano Ostinelli | Italy

« Ma plus belle image est celle que je n'ai pas encore prise. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.