Mise au point de l’image

Jaakko Posti | Matinée brumeuse à Roke Trail

Je parcours moi-même souvent à VTT ces sentiers situés à proximité de chez moi, à Rovaniemi, en Finlande. Je me suis représenté cette photo tant de fois : la silhouette d’un vététiste suspendu dans les airs, avec le ciel en toile de fond et les arbres encadrant le sentier de façon à guider l’attention du spectateur vers l’action. J’ai su que le moment était venu de donner vie à cette image lorsque je me suis retrouvé avec mon ami Niko, totalement disposé à se laisser photographier sur son vélo.

J’ai choisi une journée grise et nuageuse pour notre séance. En optant pour un arrière-plan dépourvu de reliefs, je savais que mon sujet ressortirait forcément. Pour réaliser ce cliché, j’ai utilisé le boîtier Sony Alpha 7R III et l’objectif Sony FE 70-200mm f/2.8 G Master OSS.

La longueur focale de 70 mm m’a permis de créer une certaine rupture entre le vététiste et les arbres, et le sentier au premier plan. J’ai également utilisé un flash externe en mode HSS (High-Speed Sync), une configuration qui a pour conséquence d’en limiter assez l’intensité. Pour contrer cela et me permettre d’appliquer une vitesse d’obturation de 1/1000 s et une ouverture de f/5, j’ai opté pour une sensibilité ISO élevée de 800. Le résultat recherché à travers ces réglages était de figer l’action, tout en conservant une partie des détails dans les zones d’ombre. Quant au flash, il m’a permis d’éclairer la zone depuis laquelle Niko s’élançait tout en le faisant ressortir par rapport au ciel gris en arrière-plan.

cycliste en plein saut

© Jaakko Posti | Sony α7R III + FE 70-200mm f/2.8 GM OSS | 1/1000s @ f/5.0, ISO 800

Lorsque vous réalisez des images d’action comme celle-ci, vous n’avez pas envie de reproduire le mouvement à maintes reprises. Bien évidemment, un saut acrobatique comme celui-ci présente forcément des risques. Je préférerais donc toujours que le sujet s’élance à nouveau, car il estime qu’il peut améliorer son style ou qu’une autre approche conviendrait mieux à l’angle de la photo, plutôt qu’il doive recommencer à cause d’une erreur de ma part. Je m’efforce que tout soit prêt dès la première tentative et pour en avoir fait l’expérience, le viseur électronique des appareils photo Sony Alpha est très utile à cette tâche. Par ailleurs, le capteur de 42,4 millions de pixels du Sony Alpha 7R III m’offre des résultats haute résolution, ce qui signifie dans ce cas précis que j’aurais pu imprimer un large poster de Niko au sommet de son art.

Ce que j’aime dans ce cliché, c’est qu’il reproduit presque à l’identique la représentation mentale que je m’en étais faite. La plupart de mes photos étant de style documentaire, je n’ai pas souvent l’occasion de tout millimétrer à l’avance. Prise à moins d’un kilomètre de chez moi, cette image montre aussi qu’il n’est pas nécessaire de voyager à l’autre bout du monde pour capturer de belles photos. La créativité frappe à tout instant à condition d’y être attentif.

Related stories

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.