olivier schmitt tenant son appareil photo sony devant un ancien bâtiment

La magnifique ville

Olivier Schmitt

3 objectifs

Je m'appelle Olivier Schmitt et je suis photographe et cinéaste professionnel. Dans mon travail, je privilégie la créativité à la technique pure et c’est exactement ce que me permet l’équipement Sony que j’ai choisi.

J'ai eu l’immense chance d’être invité à tester les nouveaux objectifs grand angle de l’APS-C de Sony (11mm f/1.8, 15mm f/1.4 G et PZ 10-20mm f/4 G) et je me suis muni de plusieurs caméras pour obtenir le maximum de flexibilité lors de la séance photo : l’Alpha 6600, l’appareil photo pour vlogging ZV-E10 et mon nouveau Alpha 7 IV. À première vue, les trois objectifs remplissent les mêmes fonctions, mais sur le terrain, j’ai eu l’impression que chacun avait sa propre identité et une fonction spécifique. J'avais donc hâte de mettre en pratique cette théorie. J'ai choisi de me promener dans Paris pour le simple plaisir de visiter la ville et de revivre les années d’étudiant, à l’origine de ma passion pour la photographie et le cinéma.

Ma première passion étant le cinéma, j’avais hâte de tester ces objectifs dans différentes situations. Ultra légers et compacts, ils sont parfaits pour le vlogging et les tournages « run & gun ». Pour moi, le meilleur matériel c’est celui que tu aimes glisser dans ton sac à dos sans qu'il ne te surcharge et que tu as plaisir à utiliser.

homme tenant un support de fixation sur lequel est installé un appareil photo sony

J'ai commencé par utilisé l’objectif PZ 10-20mm f/4G que j’ai installé sur mon appareil ZV-E10. Cet objectif de vlogging présente une distance focale idéale. J’étais déjà fan du E 10-18mm f/4, mais ce nouvel objectif est encore plus petit et plus léger. Dans une configuration avec un stabilisateur ou un petit support, la combinaison d’un système de stabilisation intégré à l’appareil photo et du puissant zoom de l’objectif confère une grande liberté de mouvement tout en facilitant le changement d’angle de vue. La vitesse de la mise au point est impeccable et cela m’a permis de me concentrer sur les vues plutôt que de me préoccuper de la mise au point de l’appareil sur mon visage.

vlogger se filmant avec un sony zv-e10

Avec l’objectif 11mm f/1.8, je voulais essayer un truc différent. J'ai décidé de faire un cliché de nuit avec une exposition longue sur un pont au-dessus d’une rivière en utilisant mon appareil Alpha 7 IV en mode de recadrage de l’APS-C. L’ultra grand angle de vue m’a permis de saisir toute la beauté du ciel et j'ai attendu qu’un bateau passe sous le pont pour le premier plan.

cliché de nuit depuis un pont parisien

© Olivier Schmitt | Sony α7 IV + E 11mm f/1.8 | 61s @ f/16, ISO 100

J'ai été très impressionné par l’absence de distorsion, et la netteté à travers tout le cadre, même à f/16, était incroyable. Un tel objectif se prête parfaitement bien aux paysages nocturnes, notamment si on veut maintenir l’ISO au minimum et prendre des photos avec l’ouverture maximale.

sony alpha 7M4 sur un trépied la nuit

J'ai gardé l’objectif de 15mm f/1.4G pour la fin. Il offre un champ visuel semblable à l’objectif FE 24mm f/1.4G, très certainement mon objectif préféré. L’effet bokeh est tout simplement magnifique avec l’ouverture maximale et je n’ai constaté absolument aucune distorsion. La bague de diaphragme est un vrai atout pour le travail vidéo, car c’est souvent plus pratique de changer de diaphragme de cette façon. J'ai utilisé le ZV-E10 et le Alpha 7 IV et j’ai été stupéfait des résultats des deux appareils.

fleuriste la nuit

© Olivier Schmitt | Sony ZV-E10 + E 15mm f/1.4 G | 1/50s @ f/1.4, ISO 500

Pour conclure, j'ai trouvé ces objectifs vraiment parfaits pour voyager léger. Après avoir passé la journée et une majeure partie de la soirée à déambuler dans les rues, j’étais content de ne pas avoir mal dos à la fin de la séance ! Cela peut paraître un peu étrange d'avoir utilisé l’Alpha 7 IV avec des objectifs qui sont normalement conçus pour les appareils APS-C, mais comme je suis avant tout cinéaste, j’ai trouvé qu’ils fonctionnaient à la perfection en mode de recadrage du Super 35. Je suis déjà en train de réfléchir à toutes les situations dans lesquelles ces objectifs combinés à un petit appareil m'apporteront davantage de flexibilité.

Olivier Schmitt

Olivier Schmitt | France

« Dans mon travail, je privilégie la créativité à la technique pure, et c’est exactement ce que me permet l’équipement Sony que j’ai choisi. »

Articles connexes

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter α Universe

Félicitations, votre inscription à la newsletter α Universe a été validée.

Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Malheureusement, une erreur est survenue.

Félicitations, votre inscription a été validée.