N° d'identification de l'article : 00067799 / Dernière modification : 26/05/2014

Qu’est-ce qu’un « champignon de lentille » et cela risque-t-il d’endommager l’objectif de l’appareil photo ?

Produits et catégories concernés par cet article

Un champignon de lentille résulte de la combinaison de poussière et d’humidité. Il se forme sur les éléments internes de l’objectif. La poussière, en tant que telle, ne cause généralement pas de problèmes. Cependant, la présence de spores fongiques, associée à l’humidité, peut se traduire par la formation d’un champignon. Ce problème est plus fréquent avec les objectifs qui ne sont pas étanches et qui sont utilisés dans des zones très humides (dans les régions tropicales, par exemple). Il se présente sous la forme de taches ou de points formant un motif en toile d’araignée.

En l’absence de traitement approprié, un champignon de lentille risque de dégrader, de manière permanente, les performances de l’objectif et de générer des photos floues.

Procédez comme suit pour vérifier la présence d’un champignon de lentille :

  1. Détachez l’objectif de l’appareil photo.
  2. Assurez-vous que les bouchons d’objectif avant et arrière sont enlevés.
  3. Veillez à disposer de suffisamment de lumière à proximité.
  4. Observez l’objectif par les deux extrémités afin de déceler une éventuelle formation de champignons.

Si vous suspectez la formation d’un champignon, l’objectif doit être examiné par un technicien spécialisé afin de déterminer si un nettoyage est possible.

REMARQUE : la formation d’un champignon de lentille n’est pas une condition couverte par la garantie.

Après avoir utilisé l’appareil photo dans un environnement humide, ne le laissez pas dans sa sacoche. Assurez-vous qu’il est parfaitement sec avant de le ranger. Si vous prévoyez de ne pas utiliser l’objectif pendant une longue période, il est conseillé de le ranger dans un récipient transparent avec des paquets de gel de silice. Étant donné que les champignons se développent dans les environnements sombres et humides, il s’agit là d’une bonne solution pour éviter leur formation. Les paquets de gel de silice absorbent l’humidité, tandis que le récipient transparent permet à la lumière de pénétrer à l’intérieur et de tuer le champignon.